Allez au contenu, Allez à la navigation

Caisses d'allocations familiales et gestion de la prime d'activité

15e législature

Question écrite n° 10510 de Mme Christine Prunaud (Côtes-d'Armor - CRCE)

publiée dans le JO Sénat du 23/05/2019 - page 2685

Mme Christine Prunaud attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les difficultés rencontrées par les caisses d'allocations familiales (CAF) dans la gestion de la prime d'activité. En effet, suite aux annonces gouvernementales relatives au bénéfice de la prime d'activités, les CAF se retrouvent confrontées à un afflux massif de demandes ou de sollicitations d'accueil physique et téléphonique. Pour la CAF des Côtes-d'Armor, cela représente plus de 9 000 demandes enregistrées depuis le début de l'année et une augmentation de plus de 30 % des flux téléphoniques et d'accueil. Les conséquences sont connues : engorgement des CAF, dégradation des délais de traitement et des engagements de service, réduction des horaires d'ouverture… L'organisme de direction de la CAF 22 a même mis en place « un plan exceptionnel de renfort de production » mobilisant l'ensemble du personnel. Mais cette situation ne saurait être tenable sur la durée tant pour les personnels et leurs conditions de travail que pour les usagers et le versement de leurs droits légitimes dans les meilleurs délais. C'est pourquoi elle lui demande les mesures envisagées pour accompagner les CAF dans ce surplus d'activités afin de garantir l'accomplissement du service public dans les meilleures conditions possibles pour les usagers et le personnel.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.