Allez au contenu, Allez à la navigation

Prise en charge financière du coût d'achat d'un chien guide par un déficient visuel

15e législature

Question écrite n° 10526 de Mme Pascale Gruny (Aisne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 23/05/2019 - page 2686

Mme Pascale Gruny attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la prise en charge financière par la solidarité nationale du coût d'achat d'un chien guide par un déficient visuel. En effet, à ce jour, ces chiens, qui rendent un service incomparable aux déficients visuels tant sur le plan de la mobilité que sur le plan affectif, sont offerts par des associations qui financent le dressage et l'acquisition. Les différents centres d'éducation de chiens guides d'aveugles sont actuellement financés par des fonds tant publics que privés (conseils régionaux, conseils généraux, legs de particuliers, etc.) et sont tenus de remettre les chiens guides gratuitement aux usagers. Il est toutefois légitime que les personnes handicapées puissent avoir les moyens financiers de faire face elles-mêmes aux dépenses supplémentaires engendrées par leur handicap. Elle lui demande de lui indiquer si le Gouvernement entend favoriser une telle prise en charge.

Transmise au Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées.