Allez au contenu, Allez à la navigation

Fréquentation des colonies de vacances

15e législature

Question écrite n° 10624 de M. Yves Détraigne (Marne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 30/05/2019 - page 2837

M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la baisse majeure de fréquentation que connaissent les colonies de vacances.

En effet, l'association « la jeunesse au plein air », dont la mission est de faciliter l'accès des enfants aux vacances et aux loisirs a fait procéder à une étude sur un échantillon de 400 enfants âgés de 7 à 12 ans et sur 1 003 parents. Les résultats montrent que seul un quart des personnes de cette tranche d'âge sont déjà allées en colonie de vacances. En 2018-2019, environ 1,4 million d'enfants sont partis en séjour collectif.

Seuls 20 % des enfants issus des classes dites « populaires » partent contre 32 % de ceux issus des catégories socioprofessionnelles supérieures. Le prix reste le principal frein pour les familles modestes : en moyenne, un séjour d'une semaine en colonie revient à environ 550 euros. Les coûts des colonies augmentent, notamment les transports, l'entretien et la rénovation des structures, l'alimentation, les activités et l'encadrement…

Aussi les responsables de l'association plaident-ils pour, d'une part, la création d'un « compte épargne colonies » pour les familles de classes moyennes qui ne bénéficient pas des aides mais qui peuvent épargner et, d'autre part, la mise en place d'un fonds national de solidarité pour les enfants des familles modestes.

En France, chaque année, environ 3 millions d'enfants ne partent pas en vacances. Considérant que les colonies jouent un véritable rôle d'inclusion sociale, il lui demande les mesures qu'elle entend mettre en œuvre pour que ces structures profitent au plus grand nombre.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse.