Allez au contenu, Allez à la navigation

Protection de la biodiversité

15e législature

Question écrite n° 11087 de M. Didier Mandelli (Vendée - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 27/06/2019 - page 3337

M. Didier Mandelli attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, à propos de l'état actuel de la biodiversité. La plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) révèle, dans son rapport 2019, un constat dramatique : la nature connaît un taux d'extinction d'espèces et un déclin sans précédent.

En effet, le constat actuel est inquiétant puisque la santé des écosystèmes se dégrade considérablement. Aujourd'hui, un million d'espèces animales et végétales sont menacées de disparition (sur les 8 millions estimées). Certains scientifiques évoquent même une « sixième extinction massive du vivant ». Entre autres, la biomasse globale des animaux marins, chuterait de 17% d'ici 2100 et de nombreux scientifiques s'accordent sur une disparition des récifs coralliens à l'horizon 2050.

Les actions humaines jouent un rôle essentiel dans cette dégradation. Selon le rapport de l'IPBES, les trois quarts de l'environnement terrestre et environ les deux tiers du milieu marin ont été significativement altérés par l'homme.

À l'heure où nos écosystèmes sont de plus en plus fragilisés, il est primordial de se mobiliser pour promouvoir des modes de vie et de production respectueux de l'environnement : économie circulaire, agri biologique, normes environnementale renforcées…

Il souhaiterait connaître les mesures envisagées par le Gouvernement pour répondre à cette urgence.

Transmise au Ministère de la transition écologique et solidaire



En attente de réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire.