Allez au contenu, Allez à la navigation

Vélos vandalisés à Paris

15e législature

Question écrite n° 11570 de Mme Jacqueline Eustache-Brinio (Val-d'Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019 - page 3827

Mme Jacqueline Eustache-Brinio attire l'attention de Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur les actes de vandalisme qui entraînent la diminution du nombre de vélos en libre-service disponibles à Paris.

En effet, en février 2018, l'entreprise Gobee.bike a mis fin à son service de vélos en libre-service à Paris en raison de la dégradation de la quasi-totalité de sa flotte ainsi que de vols. En juin 2019, des plaintes ont été déposées après que plusieurs centaines de vélos avaient été vandalisés à Paris.

Avec les pics de pollution et les travaux sur les lignes 6, 9 et 11 du métro et les lignes A et C du RER ainsi que les quelques 6 000 chantiers engagés dans les rues de Paris, l'interêt écologique et pratique du déplacement à vélo est évident.

Elle lui demande donc quelles mesures le Gouvernement entend mettre en œuvre pour sanctionner ces actes de vandalisme et les prévenir à l'avenir, ainsi que pour favoriser le développement des services de vélo en libre-service.

Transmise au Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports.