Allez au contenu, Allez à la navigation

Évolutions envisagées des établissements et services d'aide par le travail

15e législature

Question écrite n° 11610 de Mme Françoise Gatel (Ille-et-Vilaine - UC)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019 - page 3788

Mme Françoise Gatel attire l'attention de M. le ministre de l'action et des comptes publics sur les inquiétudes manifestées par l'union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UDAPEI) faisant suite aux missions mandatées par le Gouvernement à l'IGF (inspection générale des finances) et à l'IGAS (inspection générale des affaires sociales) sur les établissements et services d'aide par le travail (ESAT) le 28 mars 2019.

Celles-ci consistent notamment à interroger le modèle existant et les principes fondateurs des ESAT, identifier les freins et les leviers à la sécurisation des parcours des personnes en situation de handicap, ainsi que dresser des propositions d'adaptation des structures.

De nombreuses associations s'interrogent sur la finalité de cette démarche qui fait craindre aux ESAT une fragilisation de leur secteur. Or, ceux-ci permettent, par le travail, l'insertion et l'épanouissement des personnes handicapées.

Aussi souhaiterait-elle connaître les intentions qui animent le Gouvernement quant aux éventuelles évolutions des ESAT et les suites qui seront données à cette mission.

Transmise au Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées.