Allez au contenu, Allez à la navigation

Possible fusion de l'allocation aux adultes handicapés avec le revenu universel d'activité

15e législature

Question écrite n° 11614 de Mme Isabelle Raimond-Pavero (Indre-et-Loire - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019 - page 3814

Mme Isabelle Raimond-Pavero appelle l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées sur la possible fusion de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) avec l'éventuel revenu universel d'activité (RUA).
Selon le onzième alinéa du préambule de la Constitution de 1946, intégré dans l'actuel texte constitutionnel : « Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se retrouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence. »
Nombre d'associations défendant les intérêts des personnes atteintes de handicaps s'opposent s'inquiètent de cette décision car si le futur RUA cherche à « lutter efficacement contre la pauvreté », il le fait avec un système incitatif à une reprise d'activité par ceux qui en bénéficieraient.
Néanmoins, des personnes atteintes de handicaps n'ont pas toujours la faculté de demander ou de bénéficier d'un aménagement de poste.
Aussi, elle lui demande des explications sur la possible fusion RUA-AAH.



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées.