Allez au contenu, Allez à la navigation

Maladie de Lyme

15e législature

Question écrite n° 11615 de Mme Isabelle Raimond-Pavero (Indre-et-Loire - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019 - page 3818

Mme Isabelle Raimond-Pavero attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le plan national « Lyme » qui s'est achevé, trois ans après son lancement. C'est une maladie vectorielle et une zoonose qui touche aussi bien les humains que les animaux.
Cette maladie est très difficile à diagnostiquer car les symptômes sont très variés et la prise en charge des malades est aujourd'hui largement insuffisante.
Les associations de patients atteints par cette maladie jugent la situation alarmante.
D'une part, sur le volet de la reconnaissance, car cette maladie n'est pas toujours reconnue comme affection de longue durée et bloque dans plusieurs cas la prise en charge et le remboursement des traitements des patients chroniques.
De l'autre, sur le volet de la prévention, les associations regrettent le manque de moyens mis à leur disposition pour relayer les informations au travers par exemple de campagne de grande ampleur.
Enfin, en termes de financement public dans ce domaine, il faudrait que le montant des crédits consentis par les pouvoirs publics à l'effort de recherche soient connus et annoncés.
Aussi, elle lui demande de porter à connaissance les actions envisagées par le Gouvernement afin d'améliorer la prévention, la prise en charge des personnes atteintes par cette maladie ainsi que leur quotidien.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.