Allez au contenu, Allez à la navigation

Dégradation considérable de la ponctualité des trains à grande vitesse

15e législature

Question écrite n° 11686 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019 - page 3829

Rappelle la question 10185

M. Jean Louis Masson rappelle à Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports les termes de sa question n°10185 posée le 25/04/2019 sous le titre : " Dégradation considérable de la ponctualité des trains à grande vitesse ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Il s'étonne tout particulièrement de ce retard important et il souhaiterait qu'elle lui indique les raisons d'une telle carence.

Transmise au Ministère auprès de la ministre de la transition écologique - Transports



Réponse du Ministère auprès de la ministre de la transition écologique - Transports

publiée dans le JO Sénat du 12/11/2020 - page 5325

La régularité des circulations, qui contribue de manière décisive à l'attractivité du transport ferroviaire, est au cœur des priorités de l'ensemble des acteurs du système ferroviaire : SNCF Voyageurs en tant que transporteur, SNCF Réseau en tant que gestionnaire de l'infrastructure, le Gouvernement qui s'est résolument fixé comme priorité l'entretien et la régénération du réseau ferroviaire existant. En effet, la régularité dépend en partie des aspects techniques et organisationnels liés à l'exploitation des trains et à la gestion des circulations, mais aussi de l'état des infrastructures, tout en étant soumise aux événements extérieurs qui peuvent engendrer des difficultés de circulation. L'amélioration de la régularité et de la fiabilité des services ferroviaires est d'ailleurs l'un des principaux objectifs poursuivis par le groupe ferroviaire national qui conduit un vaste programme collectif et transverse à SNCF Réseau et SNCF Voyageurs visant à refonder les règles de production et de gestion de la régularité et à rendre les plans de transport plus robustes aux aléas d'exploitation. Les résultats de ce programme d'entreprise sont encourageants et ont permis en 2018 d'atténuer l'impact des mouvements sociaux du printemps liés au projet de réforme du système ferroviaire (39 jours de grève entre le mois de mars et début juillet) qui ont particulièrement marqué la qualité des services, et de favoriser les progrès constatés entre janvier et novembre 2019. Ainsi, la régularité moyenne des TGV passe de 87,9 % en 2018 à 90,4 % en 2019, soit une amélioration de 2,5 points, et le taux de trains supprimés baisse de 1,4 point (1 % en 2019 versus 2,4 % en 2018). La régularité et la fiabilité des TGV circulant vers l'est de la France progressent également et demeurent supérieures aux moyennes nationales, avec une ponctualité de 92,4 % en 2019 versus 90,6 % en 2018 et un taux de trains supprimés de 0,9 % en 2019 versus 2,1 % en 2018. Les indicateurs sur chacune des liaisons TGV de l'axe Est connaissent aussi une amélioration notable. En 2019, les taux de ponctualité sont de 83,4 %, 88,4 % et 92,2 % entre Paris et, respectivement, Metz, Strasbourg et Nancy (à comparer respectivement à 82,9 %, 87,6 % et 91,1 % en 2018). Les taux de trains annulés en 2019 sont de 2,1 %, 2,5 % et 1,1 % sur, respectivement, Metz, Strasbourg et Nancy (versus à 4,7 %, 4,1 % et 6,5 % en 2018). Certaines grilles horaires peuvent être adaptées dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19. Néanmoins, il s'agit le cas échéant d'aménagements exceptionnels et temporaires.