Allez au contenu, Allez à la navigation

Pouvoir d'achat des retraités de l'artisanat et du commerce de proximité

15e législature

Question écrite n° 11993 de Mme Corinne Imbert (Charente-Maritime - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 08/08/2019 - page 4175

Mme Corinne Imbert attire l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur la problématique de la baisse du pouvoir d'achat des retraités de l'artisanat et du commerce de proximité.

Malgré les annonces récentes du Président de la République, les retraités aux revenus supérieurs à 2000 euros mensuels devront tout de même supporter une majoration de contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 %. De la même manière, la revalorisation de ces quatre dernières années est très insuffisante : + 0,3 % en 2019. Là encore les annonces de l'exécutif ne sont pas à la hauteur de l'enjeu puisque la revalorisation attendue pour 2020 se situera seulement à hauteur de l'inflation. Il est fondamental de revaloriser le travail dans notre pays. C'est pourquoi la mise en place d'un système de retraite juste et équitable constituerait une étape importante de ce processus.

Aussi, elle souhaiterait connaître les intentions du Gouvernement concernant la revalorisation des retraites du secteur de l'artisanat et du secteur de proximité.

Transmise au Ministère de l'action et des comptes publics



En attente de réponse du Ministère de l'action et des comptes publics.