Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des urgences et permanence des soins

15e législature

Question écrite n° 12085 de M. Olivier Paccaud (Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 05/09/2019 - page 4452

M. Olivier Paccaud attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des urgences et de la permanence des soins.
Les blouses blanches dénoncent des conditions de travail insupportables aussi bien par manque de personnels que des cadences infernales au sein des urgences saturées. Certains patients attendent jusqu'à 8 heures avant d'obtenir une consultation au risque de voir leur état se dégrader, voire pire.
Il n'est pas admissible non plus dans une République comme la nôtre que des malades soient obligés de patienter jusqu'au week-end pour consulter le médecin de garde, faute de médecin traitant. C'est pourtant une réalité dans l'Oise.
A leur grande surprise, les professionnels de santé viennent d'apprendre que ce département était devenu moins déficitaire en médecins. Ce calcul a pour conséquence de baisser la dotation liée à l'installation.
Il souhaite savoir comment a été calculée cette mesure et si le Gouvernement compte revenir sur cette décision qui remettra en cause la dynamique engagée dans plusieurs communes pour compenser les déserts médicaux. Face à l'urgence médicale, il souhaite connaître les actions que compte mener le Gouvernement pour soulager les urgentistes et améliorer la prise en charge des patients.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.