Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquences de l'incendie de Lubrizol pour les sites classés de l'Oise

15e législature

Question écrite n° 12530 de M. Édouard Courtial (Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 10/10/2019 - page 5113

M. Édouard Courtial appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'impact de l'incendie de l'unité industrielle de Lubrizol en Seine-Maritime pour le département de l'Oise. En effet, quarante communes de l'Oise, situées au nord-ouest du département, ont été identifiées comme ayant été impactées par les retombées de suies du nuage à la suite de cet incident. Or ces suies sont susceptibles de présenter un risque de santé publique et a imposé la mise en œuvre de mesures conservatoires immédiates guidées par le principe de précaution. Ainsi un arrêté préfectoral prescrit pour ces quarante communes une série de mesures visant à limiter certaines activités agricoles et à restreindre la mise sur le marché de produits alimentaires d'origine animale et végétale. Or l'Oise compte trente-sept sites classés « Seveso » qui représente un danger pour les habitants et qui impliquent une vigilance accrue. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu'il entend prendre pour renforcer la surveillance de ces sites.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.