Allez au contenu, Allez à la navigation

Statut du directeur d'école primaire

15e législature

Question écrite n° 12544 de M. Yves Détraigne (Marne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 10/10/2019 - page 5110

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur sa question écrite n° 08717 du 7 février 2019 (p. 646) concernant le statut du directeur d'école primaire.

Dans celle-ci, il rappelait l'importance des missions et responsabilités des directeurs d'école et demandait que le projet de loi pour une école de la confiance – alors en cours d'examen – permette d'élaborer un véritable statut du directeur d'école primaire. En réponse, le 19 septembre 2019 (p. 4 778), le ministre de l'éducation nationale lui énumérait un certain nombre de mesures allant, sur le papier, dans le bon sens…

Toutefois, il est évident, au vu des récents et tragiques événements qu'il y a un profond décalage entre la vision théorique depuis Paris et la situation réelle sur le terrain où les directeurs d'école se sentent trop souvent surchargés par l'ampleur des tâches qu'on leur impose et pas assez soutenus par leur hiérarchie et leur ministère de tutelle.

En conséquence, il lui demande d'intervenir rapidement et d'élaborer, en concertation avec les parties prenantes (enseignants, associations de parents d'élèves…), un véritable statut du directeur d'école, à la hauteur des missions imposées à ce poste.



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse.