Allez au contenu, Allez à la navigation

Attractivité des carrières médicales et paramédicales au sein des urgences françaises

15e législature

Question écrite n° 12564 de Mme Martine Berthet (Savoie - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 10/10/2019 - page 5118

Mme Martine Berthet attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'attractivité des carrières médicales et paramédicales au sein des urgences françaises. Le plan de douze mesures présenté le 9 septembre 2019 pour répondre à la crise des urgences ne comprend en effet aucun engagement sur la revalorisation des salaires des personnels, pourtant indispensable à la reconnaissance du travail fourni - notamment la nuit - et à l'attrait de leurs métiers dans tous les territoires de France. Elle désire rappeler qu'au niveau de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France est classée au vingt-septième rang (sur trente-cinq) pour le salaire des personnels infirmiers. Cette réalité pose des problèmes de recrutement, en particulier dans les zones frontalières désertées par les personnels qualifiés au profit de pays tiers. Des questions se posent également en matière de formation et d'évolution de carrière des personnels, mais aussi concernant l'insécurité de leurs conditions d'exercice, rendues difficiles par l'agressivité voire la violence de certains patients. Ces problématiques appellent elles aussi des réponses concrètes et urgentes. Elle souhaite donc savoir si le Gouvernement compte agir sur tous ces sujets.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.