Allez au contenu, Allez à la navigation

Scolarisation des enfants handicapés

15e législature

Question écrite n° 12602 de M. Guillaume Chevrollier (Mayenne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 17/10/2019 - page 5207

M. Guillaume Chevrollier attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur la scolarisation des enfants handicapés.

Il s'inquiète notamment de la situation rapportée par l'association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales (ADAPEI) de la Mayenne concernant de nombreux parents d'enfants handicapés n'ayant pu, comme leurs autres camarades, faire leur rentrée scolaire malgré une notification de la commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Ainsi, l'ADAPEI n'a pas pu offrir l'accompagnement à cinquante-neuf familles ayant une notification CDAPH vers un institut médico-éducatif (IME) et à 309 familles vers un service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD).
Une éducation inclusive permet à chaque enfant de vivre avec les autres et de trouver sa place dans la société. L'école est le plus sûr moyen de gagner en autonomie, de s'émanciper et de devenir pleinement citoyen. Tous les enfants en situation de handicap doivent pouvoir y accéder et bénéficier d'un enseignement adapté à leurs capacités et besoins.
La priorité au handicap était une des promesses de campagne du président de la République.
Par conséquent, il lui demande quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour améliorer la scolarisation des enfants handicapés dans le département de la Mayenne.



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse.