Allez au contenu, Allez à la navigation

Grand âge et budget pour 2020

15e législature

Question écrite n° 12643 de M. Laurent Duplomb (Haute-Loire - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 17/10/2019 - page 5220

M. Laurent Duplomb appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le projet de loi n° 2296 (Assemblée nationale, XVe législature) de financement de la sécurité sociale pour 2020 qui ne comporte qu'une seule mesure financière pour l'accompagnement à domicile des seniors (50 millions d'euros), mesure déjà prévue par la feuille de route ministérielle en 2018. Et 90 % des mesures annoncées sont à destination des établissements, quand la priorité affichée par le Gouvernement concerne le domicile.
Aussi, le budget présenté ne comporte aucun levier significatif, malgré l'urgence de revalorisation des salaires de l'ensemble des professionnels, en particulier de l'aide à domicile.
Devant l'urgence de la situation et les enjeux de la prise en charge de la perte d'autonomie, dans l'attente de l'entrée en vigueur d'une future loi « grand âge et autonomie », il lui demande comment elle peut dans le cadre du PLFSS pour 2020 permettre une revalorisation salariale pour les professionnels du secteur de l'aide et des soins à domicile. De plus, sans accroître les prélèvements obligatoires, il souhaite savoir comment elle peut affecter, dès 2020, une part des ressources socio-fiscales à la réponse aux besoins de santé et d'accompagnement du grand âge. Ceci permettrait d'améliorer les conditions de vie des personnes âgées sans renoncer à l'objectif de rembourser, à l'horizon 2026 ou 2027, la totalité de la dette sociale.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.