Allez au contenu, Allez à la navigation

Usage de l'éthylotest anti-démarrage

15e législature

Question écrite n° 12845 de M. Michel Raison (Haute-Saône - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 31/10/2019 - page 5476

M. Michel Raison interroge M. le ministre de l'intérieur sur l'usage de l'éthylotest anti-démarrage.

Le 9 janvier 2018, le comité interministériel de la sécurité routière (CISR) rendait obligatoire la pose d'un éthylotest anti-­démarrage avec suivi médico-­psychologique en cas de récidive d'infraction de conduite en état alcoolique.

Il lui demande de bien vouloir lui communiquer, depuis l'annonce de cette obligation, le nombre de conducteurs contre lesquels cette mesure de protection a été prononcée.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.