Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des sapeurs-pompiers

15e législature

Question écrite n° 12950 de M. Pierre Médevielle (Haute-Garonne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 07/11/2019 - page 5592

M. Pierre Médevielle attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la situation préoccupante des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels.

Actuellement, ces derniers font face à une sur sollicitation opérationnelle en intervenant de plus en plus souvent pour des missions non urgentes. Ils sont à bout de souffle.

Leur engagement au service de nos concitoyens force le respect. Les sapeurs-pompiers sont sur tous les fronts en répondant à de nombreux défis : la désertification médicale, le réchauffement climatique ou encore la disparition des services publics dans les territoires ruraux.

Plusieurs dossiers sont aujourd'hui en suspens : la directive européenne sur le temps de travail continue à inquiéter et laisse les volontaires dans l'expectative, la rationalisation du transport sanitaire héliporté reste au point mort. Enfin, la France reste à la traîne concernant la mise en œuvre d'un seul numéro d'urgence, le 112, alors que tous les autres pays européens ont intégré la nécessité d'un tel dispositif.

Il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour mettre en place une politique de sécurité civile plus ambitieuse répondant aux attentes de nos sapeurs-pompiers.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.