Allez au contenu, Allez à la navigation

Bière très alcoolisée et cancer

15e législature

Question écrite n° 13097 de M. Alain Dufaut (Vaucluse - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 14/11/2019 - page 5705

M. Alain Dufaut attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les dangers encourus par les consommateurs de bières très alcoolisées, en terme de cancer.

En effet, selon la ligue contre le cancer, plus de 1 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués tous les jours. Outre le facteur tabac, l'alcool et bientôt l'obésité sont les principales causes de ce drame.

Actuellement, il semblerait que les alcooliers aient jeté leur dévolu sur la commercialisation de « pseudo bières », hyperalcoolisées, jusqu'à plus de 16 % d'alcool, dans des conditionnements de 500 ml, soit l'équivalent de 7 demis de bière classique, et avec un habillage et un nom très attrayants. Ces nouvelles canettes, à bas prix, favorisent le « binge drinking », qui est la consommation d'une grande quantité d'alcool en très peu de temps. Ce nouveau fléau qui touche particulièrement les jeunes consommateurs, très toxique pour le système nerveux, les rend très rapidement « accros ».

Aussi, il lui demande quelles mesures elle entend prendre afin d'endiguer ce désastre annoncé.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.