Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppressions de lits à l'hôpital Édouard-Toulouse

15e législature

Question écrite n° 13244 de Mme Samia Ghali (Bouches-du-Rhône - SOCR)

publiée dans le JO Sénat du 28/11/2019 - page 5885

Mme Samia Ghali attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les suppressions de lits à l'hôpital Édouard-Toulouse.

La situation de l'hôpital psychiatrique Édouard-Toulouse situé dans le 15e arrondissement de Marseille est en souffrance depuis plusieurs mois. Le personnel a dû subir la suppression de trente lits sans moyens supplémentaires alloués. Ces trente lits supprimés représentent autant de patients potentiellement dangereux dehors (cf : question écrite n° 9245 du 7 mars 2019, p. 1210).

Ces suppressions résultent d'une baisse de l'offre de soins sur cet hôpital, les praticiens préférant se diriger vers d'autres hôpitaux présentant des problématiques moins lourdes à gérer. À défaut de trouver à cet hôpital psychiatrique, qui couvre un bassin de population de plusieurs centaines de milliers de personnes, des solutions pour faciliter le quotidien des praticiens et ainsi de favoriser leur présence sur place, des suppressions de lits lui ont été imposées.

Elle lui demande donc de trouver des solutions pour rétablir le nombre initial de lits au sein de l'hôpital Édouard-Toulouse, notamment en y fléchant prioritairement les arrivées d'internes et en étudiant la possibilité d'une prime d'activité dans des zones de sécurité prioritaires.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.