Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet « Dry January »

15e législature

Question écrite n° 13249 de M. Emmanuel Capus (Maine-et-Loire - Les Indépendants)

publiée dans le JO Sénat du 28/11/2019 - page 5872

M. Emmanuel Capus attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur l'incompréhension des structures viticoles suite au projet du Gouvernement de mettre en place un « mois sans alcool » en janvier 2020, sans aucune concertation avec les professionnels.

Les filières viticoles rappellent leur engagement en matière de prévention notamment pour les femmes enceintes et les jeunes. Bien conscientes des enjeux de santé publique, elles souhaitent ainsi réaffirmer l'existence d'un modèle de consommation responsable permettant de concilier art de vivre à la Française, et préservation de la santé, prônant une consommation responsable et modérée tout au long de l'année, plutôt qu'un mois de prohibition, précisant que pour beaucoup de Français, le mois de janvier est synonyme de partage, de vœux, de rencontres familiales et de convivialité.

En conséquence, il souhaite savoir quelles réponses le Gouvernement peut apporter à ces professionnels très inquiets de la mise place de ce projet.



En attente de réponse du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation.