Allez au contenu, Allez à la navigation

Logements des militaires

15e législature

Question écrite n° 13348 de M. Cyril Pellevat (Haute-Savoie - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 05/12/2019 - page 5999

M. Cyril Pellevat attire l'attention de M. le ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, sur la difficulté de se loger en Haute-Savoie en particulier pour les militaires et plus largement toutes les forces de sécurité.


Au sein des zones aux logements convoités et aux loyers élevés, les militaires et les forces de sécurité ont souvent de la peine à s'installer. En Haute-Savoie, et à Annecy en particulier, l'attractivité du territoire entraîne quelques paradoxes. Ainsi, la caserne d'Annecy figure parmi les moins attractives de France en termes de logements (troisième place). Le phénomène touche tout le secteur public, que ce soit les policiers, le personnel hospitalier... Le prix des loyers oblige les militaires et les forces de sécurité – bénéficiant d'un salaire peu conséquent relativement aux prix auxquels ils sont confrontés – à se rabattre sur d'autres territoires et déprécie alors l'attractivité des zones ayant besoin d'une présence renforcée.
La mise en place de logements intermédiaires et d'installations dédiées aux militaires et aux forces de sécurité pourrait pallier la flambée des prix dans une agglomération comme Annecy.

C'est la raison pour laquelle il lui demande de lui indiquer s'il compte prévoir des mesures afin de permettre aux militaires et aux forces de sécurité de s'installer dans des zones où les loyers sont trop élevés et ainsi favoriser leur installation dans des territoires où leur présence est indispensable.



En attente de réponse du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales – Ville et logement.