Allez au contenu, Allez à la navigation

Distribution de comprimés d'iode

15e législature

Question écrite n° 14681 de M. Hugues Saury (Loiret - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 12/03/2020 - page 1241

M. Hugues Saury appelle l'attention de Mme la ministre de la transition écologique et solidaire sur la distribution de comprimés d'iode. La prise d'iode est un moyen de protection de la thyroïde contre les effets des rejets d'iode radioactif qui peuvent intervenir en cas d'accident nucléaire. En France, depuis 1997, le Gouvernement a décidé d'organiser des campagnes de distribution de comprimés d'iode à titre préventif, à destination des populations résidant autour des installations nucléaires. Si celles-ci sont régulièrement renouvelées, l'efficacité de la dernière campagne 2019-2020 semble insuffisante. Ainsi, dans le département du Loiret le nombre de personnes ayant effectivement reçu un courrier contenant un bon de retrait de comprimés en pharmacie, serait de 50 % environ dans le périmètre du plan particulier d'intervention de Dampierre-en-Burly. En outre, récemment interrogé, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur a indiqué que : « Depuis 2019, la prédistribution a lieu dans un rayon de 20 kilomètres et concerne plus de 3 millions de personnes » avant d'ajouter que « Fin novembre, le nombre total de retraits s'élevait à 150 000 » (réponse publiée dans le Journal officiel des questions du Sénat du 15 janvier 2020 - page 174). Soit un taux de retrait à l'échelle nationale de 5 % à fin novembre 2019. La protection des personnes en cas d'accident nucléaire est une préoccupation majeure qui mérite un taux de distribution aussi proche que possible de 100 %. Pour parvenir au résultat escompté, il semble nécessaire, d'une part, de développer une véritable culture de la « radioprotection » afin que les citoyens soient conscients du risque nucléaire et connaissent les moyens de s'en prémunir et, d'autre part, de renforcer la procédure de prédistribution en s'assurant par exemple de l'exhaustivité des listes de diffusion. Par conséquent, il lui demande quelles propositions le Gouvernement entend prendre afin de remédier à cette situation.

Transmise au Ministère de la transition écologique



En attente de réponse du Ministère de la transition écologique.