Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés rencontrées par les écoles nationales supérieures d'architecture

15e législature

Question écrite n° 15674 de M. Jean-Pierre Sueur (Loiret - SOCR)

publiée dans le JO Sénat du 30/04/2020 - page 1979

M. Jean-Pierre Sueur appelle l'attention de M. le ministre de la culture sur la situation des écoles nationales supérieures d'architecture. Aujourd'hui, l'État investit en moyenne 7 597 euros pour un étudiant en architecture, soit un investissement inférieur de 35 % à celui consenti, en moyenne, pour un étudiant dans l'enseignement supérieur. La faiblesse des moyens dont disposent ces écoles rend leur situation particulièrement critique. Or, malgré l'élargissement de leurs compétences, les moyens alloués par l'État aux écoles d'architecture n'ont pas progressé ces dernières années. Ainsi, alors qu'un accord interministériel prévoyait de créer cinquante nouveaux postes d'enseignants en cinq ans, seulement quinze seulement ont été créés en 2019 et aucun n'est prévu en 2020. Il lui demande, en conséquence, quelles mesures il compte prendre pour que les écoles nationales supérieures d'architecture puissent disposer des moyens qui leur sont nécessaires pour accomplir leur mission dans de meilleures conditions.



En attente de réponse du Ministère de la culture.