Allez au contenu, Allez à la navigation

Service social en faveur des élèves

15e législature

Question écrite n° 20666 de M. René-Paul Savary (Marne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 11/02/2021 - page 873

M. René-Paul Savary interroge M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports au sujet des moyens mis à disposition du service social en faveur des élèves (SSFE).

Au moment où la formation des professionnels - dans le cadre du SSFE notamment - qui interviennent auprès des enfants et des jeunes adultes est d'actualité, le service social en faveur des élèves contribue à la protection de l'enfance et des mineurs en danger dans le cadre des protocoles et conventions en vigueur.

Les assistants du service social sont diplômés, formés à l'accompagnement psycho social, social et éducatif, conseillent et protègent les enfants et les jeunes adultes exposés aux violences intra et extra familiales (violences physiques, psychologiques et sexuelles).

Ces professionnels travaillent en étroite collaboration avec les brigades des mineurs, les commissariats et les gendarmeries, ainsi qu'avec le procureur de la République, les magistrats, et les services départementaux. Leur nombre dans les établissements du second et du premier degré est extrêmement limité.

Il l'alerte et souhaite connaître la stratégie du Gouvernement pour le déploiement de nouvelles mesures afin que le repérage, l'accompagnement et la prise en charge au sein de l'institution scolaire des enfants, jeunes adultes, victimes ou témoins de violences soient facilités et accélérés.



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports.