Allez au contenu, Allez à la navigation

Vaccination des maires

15e législature

Question écrite n° 22278 de M. Édouard Courtial (Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 15/04/2021 - page 2488

M. Édouard Courtial appelle l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé, sur la vaccination des maires de France.
En effet, ces derniers sont en première ligne pour faire face à l'épidémie, au contact de leurs administrés et des différents services de l'État. Ainsi, ils sont quotidiennement exposés au virus mais surtout, ils sont susceptibles, en cas de contamination, d'être des vecteurs importants de transmission. Or si, à raison, une priorité a été donnée à certaines professions comme les soignants ou les enseignants pour avoir accès au vaccin, dans un contexte de pénurie, tel n'est pas le cas pour les premiers magistrats de France. Aussi, leur ouvrir la vaccination, sans considération d'âge, apparaît nécessaire, tout en permettant d'envoyer un message fort à nos compatriotes réticents.
Il lui demande donc s'il entend inscrire les maires dans les cibles prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19.



Réponse du Ministère des solidarités et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 09/09/2021 - page 5293

En raison de leur devoir d'exemplarité, il a été décidé que les maires, et plus largement l'ensemble des élus de la République, ne bénéficieraient pas de créneaux prioritaires d'accès à la vaccination, dédiés du fait de leur mandat. Chaque élu a pu néanmoins bénéficier à titre personnel d'un accès à la vaccination s'il répondait aux critères d'âge ou de santé fixés par les autorités de santé et les pouvoirs publics. La vaccination étant désormais accessible à toute personne majeure, tous les élus de la République peuvent aujourd'hui être vaccinés aux côtés de leurs concitoyens et dans les mêmes conditions.