Allez au contenu, Allez à la navigation

Non-application des accords du Ségur de la santé aux agents de l'établissement français du sang

15e législature

Question écrite n° 25738 de M. Jean-Luc Fichet (Finistère - SER)

publiée dans le JO Sénat du 09/12/2021 - page 6745

M. Jean-Luc Fichet interroge M. le ministre des solidarités et de la santé sur l'absence d'application des accords issus du Ségur de la santé aux agents de l'établissement français du sang (EFS).
Les salariés de l'EFS se sont récemment mobilisés suite à cette non-application, conjuguée à une diminution d'effectifs mise en place depuis quelques années.
Comme beaucoup d'établissements, l'EFS peine à recruter et à fidéliser ses salariés. Les organisations syndicales estiment à plus de 300 le nombre de personnes manquantes au niveau national.
Les stocks de sang sont descendus en dessous des seuils critiques (75 000 poches de sang pour un besoin de 100 000 poches).
Pour mener à bien sa mission d'autosuffisance, l'EFS a bien sûr besoin de donneurs mais également d'effectifs en nombre suffisant, rémunérés à la hauteur de leur travail.
Il lui demande s'il compte intégrer les salariés de l'EFS au Ségur de la santé et ce qu'il entend mettre en œuvre pour favoriser la pérennité du modèle de l'établissement.

Transmise au Ministère de la santé et de la prévention



La question est caduque