Allez au contenu, Allez à la navigation

Obligation vaccinale des psychologues de l'éducation nationale

15e législature

Question écrite n° 27560 de M. Loïc Hervé (Haute-Savoie - UC)

publiée dans le JO Sénat du 07/04/2022 - page 1818

M. Loïc Hervé attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l'application de la loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire aux psychologues de l'éducation nationale, qui les oblige à se faire vacciner.
Alors que les autres personnels de la communauté scolaire en sont exclus, la transposition de cette obligation aux psychologues de l'éducation nationale apparaît démesurée et surtout inadaptée : ces professionnels n'exercent pas en établissement de santé ou de soins, ne réalisent pas d'actes de soins médicaux ou paramédicaux.

Certains psychologues de l'éducation nationale ont été suspendus faute de répondre à l'obligation vaccinale. Or, leur rôle consiste à aider des jeunes à trouver leur voie et à contribuer à leur bien-être. Le travail de ces psychologues est d'autant plus important dans cette période post-confinement qui a révélé une dégradation de la santé des enfants et adolescents.

Aussi, il lui demande de revenir sur l'obligation vaccinale des psychologues de l'éducation nationale. Au regard de la pénurie de ces professionnels dans le milieu scolaire, il est plus important de conserver les moyens humains pour accompagner et soutenir nos jeunes face à leurs difficultés scolaires et personnels.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse



La question est caduque