Allez au contenu, Allez à la navigation

Opportunité et conséquences du label GreenFin

15e législature

Question écrite n° 27710 de M. Christian Klinger (Haut-Rhin - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 21/04/2022 - page 2074

M. Christian Klinger interroge M. le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur les conséquences économiques et financières du label « Greenfin ». Ce label s'adresse aux acteurs financiers et garantirait que les produits financiers auxquels il est attribué contribuent effectivement au financement de la transition énergétique et écologique, et donc à la protection du climat. Or ce label exclut les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire. À nouveau et contre toute logique, le nucléaire, énergie durable et non émettrice de gaz à effet de serre, est assimilée aux énergies carbonées.
La création en catimini de ce label intervient alors même que, d'une part, le Président de la République a souligné à Belfort la nécessité de relancer vigoureusement notre programme nucléaire, et d'autre part, la France essaie de faire reconnaitre par ses partenaires européens le nucléaire dans la taxonomie en tant qu'activité nécessaire à l'atteinte de la neutralité climatique.
Il lui demande donc de suspendre immédiatement l'application de ce label, dans l'attente d'une rédaction incluant le nucléaire, en conformité avec les orientations affichées du Président et du Gouvernement.

Transmise au Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires



La question est caduque