Allez au contenu, Allez à la navigation



Rapport d'information fait au nom de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, sur les moyens de la défense antiaérienne de l'Armée de terre française

13 octobre 1982 : Moyens de la défense antiaérienne de l'Armée de terre française ( rapport d'information )

 

Rapport d'information n° 41 (1982-1983) de M. Jacques CHAUMONT, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 13 octobre 1982

Avertissement : le texte intégral de ce rapport n'est pas disponible en ligne.

Sommaire du rapport

PREMIERE PARTIE. LA MENACE (p.6)
REMARQUE LIMINAIRE: la dissuasion repose moins sur la notion d'équilibre des forces que sur celle de suffisance (p.6)
1. Données quantitatives: la mesure de l'importance des moyens aériens du Pacte de Varsovie (p.7)
2. Données qualitatives: la mesure des progrès quantitatifs récemment apportés à la composante aérienne des forces du Pacte de Varsovie (p.8)
3. Données tactiques: quelques indications sur la doctrine d'emploi tactique de la "troisième dimension" par les forces du Pacte de Varsovie (p.9)
4. Données prospectives: quelques indications sur l'évolution prévisible de la menace (p.11)
DEUXIEME PARTIE: LES MOYENS DE DEFENSE ANTIAERIENNE DE L'ARMEE DE TERRE: un important effort de modernisation est en cours depuis deux décennies pour mettre en place un système moderne et cohérent, quoique quantitativement calculé au plus juste (p.13)
I. Historique: de graves insuffisances à combler dans un domaine longtemps négligé (p.13)
II. La rénovation en cours de l'artillerie sol-air (p.15)
1. L'élément principal: la couverture à moyenne distance du corps d'armée: le "système Hawk" (p.15)
2. La défense à courte portée du corps d'armée: le "système Roland" (p.16)
3. La défense à très courte portée: le bitube de 30 mm et les divers types de canons (p.19)
III. L'importance de la "lutte antiaérienne toutes armes" pour compléter l'action de l'artillerie sol-air (p.20)
TROISIEME PARTIE: L'OPTIMISATION DE L'INSTRUCTION, DE L'EMPLOI ET DE LA COOPERATION AVEC L'ARMEE DE L'AIR ET AVEC LES ALLIES (p.23)
I. L'instruction (p.23)
1. Le tir (p.23)
2. L'intégration dans la manoeuvre (p.24)
II. Le concept d'emploi (p.25)
III. La coordination entre l'action de l'artillerie sol-air et celle de la défense aérienne (p.26)
IV. Les relations avec les moyens alliés en Europe (p.28)
1. L'interopérabilité (p.29)
2. Les transmissions (p.29)
3. Les détachements de liaison (p.29)
4. Les exercices (p.30)
QUATRIEME PARTIE: L'AVENIR DE LA DEFENSE ANTIAERIENNE FRANCAISE (p.31)
I. L'avenir de l'artillerie sol-air (p.31)
1. L'urgente nécessité de définir un successeur au "système Hawk" (p.31)
2. L'avenir du "système Roland" passe avant tout par sa mise en place effective et complète à tout le moins dans les délais prévus et, si possible, dans des délais raccourcis (p.32)
3. Le besoin urgent de systèmes à très courte portée canon et missile adaptés au traitement des menaces nouvelles: hélicoptères blindés, missiles "tire et oublie" à forte allonge, combat en atmosphère contaminée, leurres élecroniques, etc. (p.32)
4. La nécessaire poursuite de la valorisation de la lutte antiaérienne toutes armes implique sa réorganisation (p.33)
5. La nécessaire évolution de la doctrine d'emploi des moyens terrestres de la défense contre les avions (p.36)
CINQUIEME PARTIE: QUELQUES INDICATIONS SUR LA DEFENSE ANTIAERIENNE DANS LES PRINCIPALES ARMEES ETRANGERES: la mesure des insuffisances quantitatives de l'artillerie sol-air française (p.38)
I. L'artillerie sol-air des Etats-Unis d'Amérique (p.38)
1. Les matériels actuellement en service (p.38)
2. L'organisation (p.39)

3. Les matériels futurs (p.39)
II. L'artillerie sol-air de la République fédérale d'Allemagne (p.40)

1. Les matériels actuellement en service (p.40)
2. L'organisation (p.40)
III. L'artillerie sol-air de la Grande-Bretagne (p.41)
1. Les matériels actuellement en service (p.41)
2. L'organisation (p.41)
IV. L'artillerie sol-air de l'URSS (p.42)
1. Les matériels actuellement en service (p.42)
2. Les matériels futurs (p.43)
3. L'organisation (p.43)
LES CONCLUSIONS DE VOTRE RAPPORTEUR (p.44)