Allez au contenu, Allez à la navigation



Rapport d'information fait au nom de la commission des affaires économiques du plan sur le projet de création d'une liaison fixe transmanche et les implications économiques de son établissement

2 avril 1987 : Projet de création d'une liaison fixe transmanche et les implications économiques de son établissement ( rapport d'information )

 

Rapport d'information n° 162 (1986-1987) de M. Josselin de ROHAN, fait au nom de la commission des affaires économiques, déposé le 2 avril 1987

Avertissement : le texte intégral de ce rapport n'est pas disponible en ligne.

Sommaire du rapport

Avant-propos (p.7)
I. Du rêve à la réalité: rétrospective des projets (p.10)
II. Le choix de 1986: la 27e tentative (p.13)
1)
La décision gouvernementale (p.13)
2)
L'option technique (p.15)
a)
Les différents projets écartés (p.15)

Transmanche Express (p.15)

Europont (p.17)

Euroroute (p.18)
b)
Le projet retenu (p.21)

Les caractéristiques techniques (p.21)

Les partenaires français (p.26)

Les partenaires britanniques (p.26)
3)
L'approbation parlementaire (p.28)
a)
La ratification par le Parlement français (p.28)
b)
La complexité de la procédure britannique (p.30)
4)
Les adversaires (p.32)
a)
La "défiance constructive" (p.33)
b)
Les résistances locales (p.35)
c)
Les intérêts économiques opposés (p.38)
III. Les conséquences de l'établissement d'une liaison fixe transmanche (p.40)
1)
Le bouleversement des conditions actuelles de transport sur la Manche (p.40)
a)
Le transport maritime (p.43)

Panorama du transport par ferry boat (p.43)

L'activité des compagnies (p.44)

L'incidence de l'ouverture du lien fixe (p.45)
b)
Le transport aérien (p.45)
2)
L'impact de la liaison fixe sur l'emploi (p.46)
a)
La période de construction: 1987-1993 (p.46)
b)
La période d'exploitation (p.47)
3)
La destabilisation des activités portuaires (p.48)
a)
Les détournements de trafic vers le lien fixe (p.49)
b)
L'éclatement du trafic transocéanique à destination ou en provenance du Royaume-Uni (p.50)
c)
Panorama des ports français (p.51)
4)
L'effet du tunel sur le tourisme (p.54)
IV. Les conditions de la réussite (p.59)
1)
Un pari financier (p.59)
a)
Le financement privé est-il possible? (p.59)
b)
Le principe de l'immunité des finances publiques (p.61)
c)
Le caractère attractif du projet (p.63)
2)
L'avenir du TGV Nord (p.68)

l'idée d'un TGV Nord (p.68)

de l'influence du tunnel sur le projet (p.69)

la limitation des engagements français (p.69)

les caractéristiques ferroviaires britanniques (p.70)

les enjeux industriels du TGV Nord (p.71)

l'association récente des projets (p.71)
1. La position de la SNCF (p.72)
2. Le choix du tracé (p.73)
a)
La desserte de l'aéroport de Roissy (p.73)
b)
Les villes à desservir (p.74)
3)
De nécessaires mesures d'accompagnement (p.79)
a)
La mission grands chantiers (p.79)
b)
Les infrastructures routières (p.81)
c)
Les infrastructures ferroviaires et les transports collectifs (p.84)
d)
Les transports de marchandises (p.85)
e)
Le tourisme (p.85)
f)
Les activités portuaires (p.86)
Conclusions (p.87)
Annexe 1: Composition du groupe de travail (p.91)
Annexe 2: Liste des personnalités auditionnées par le groupe de travail (p.92)
Annexe 3: Contribution personnelle de M. Charles-Edmond LENGLET, Sénateur de la Somme (p.94)
Annexe 4: Contribution personnelle de M. Roland GRIMALDI, Sénateur du Nord (p.95)