Allez au contenu, Allez à la navigation



Rapport d'information fait au nom de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées en application de l'article 22, premier alinéa, du Règlement, sur les diverses conséquences des nouvelles technologies dans le domaine des armements conventionnels

26 avril 1989 : Les diverses conséquences des nouvelles technologies dans le domaine des armements conventionnels ( rapport d'information )

 

Rapport d'information n° 267 (1988-1989) de M. Jacques GENTON, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 26 avril 1989

Avertissement : le texte intégral de ce rapport n'est pas disponible en ligne.

Sommaire du rapport

INTRODUCTION: d'importantes évolutions stratégiques en gestation (p. 7)
1. Une certaine altération de la crédibilité de la dissuasion nucléaire américaine en Europe (p.7)
2. L'apparition de possibilités de défense anti-missiles ponctuelles (p.9)
3. L'apparition de technologies nouvelles appliquées aux armements conventionnels (p.10)
CHAPITRE INTRODUCTIF: Quatre observations liminaires (p.17)
1. Les nouvelles technologies: un processus lent, mais en partie engagé (p.18)
2. Des conséquences à évaluer avec prudence (p.19)
3. Un fait avec lequel il faut compter, mais qui ne doit pas induire des constructions stratégiques dangereuses et irréalistes (p.19)
4. Le refus de banalisation de la notion de "bataille" (p.21)
CHAPITRE PREMIER: Les technologies émergentes: description sommaire et principales applications militaires (p.23)
A. Les principales technologies émergentes (p.24)
1. La technologie des matériaux (p.24)
2. L'optronique (p.26)
3. Le traitement du signal (p.26)
4. Les logiciels (p.27)
5. La micro-électronique (p.27)
6. Les munitions liquides (p.27)
7. L'énergie dirigée (p.28)
B. Les principales applications militaires des technologies émergentes (p.29)
1. Les capteurs (p.30)
2. Le "C. 31" (p.33)
3. Les missiles de la "troisième génération" (p.36)
4. Les sous-munitions (p.36)
5. Les armements commandés à distance (p.40)
6. Les lasers militaires (p.40)
7. Les transmissions (p.41)
8. Les matériaux, les formes et les signatures (p.43)
9. Le dialogue homme-machine (p.45)
CHAPITRE II: L'évolution de la doctrine militaire soviétique (p. 47)
A. Les principes politico-stratégiques (p.48)
B. L'évolution du rôle des armements nucléaires dans les concepts stratégiques soviétiques (p.50)
1. De la priorité absolue au nucléaire (p.50)
2. au principe du "non-emploi en premier" des armements nucléaires (p.51)
C. La réhabilitation de la notion de bataille conventionnelle dans la stratégie soviétique (p.52)
D. Les principes de base de la stratégie conventionnelle soviétique traditionnelle et leurs corollaires (p.54)
- Les principes (p.54)
- Les corollaires (p.56)
- Portée et limite des évolutions en gestation (p.58)
CHAPITRE III - Tentative d'esquisse des conséquences de l'introduction des systèmes d'armes nouveaux sur la question d'un éventuel conflit aéroterrestre (p.61)
A. Les principales caractéristiques probables d'une éventuelle bataille conventionnelle (p.62)
1. L'importance de la lutte pour l'acquisition de l'information (p. 62)
2. La globalité et la profondeur de la bataille (p.64)
3. La permanence et l'intensité des combats (p.65)
4. L'importance déterminante de la manoeuvre des "feux" au détriment de la manoeuvre des forces (p.67)
5. Le rythme beaucoup plus soutenu des opérations (p.68)
B. L'évolution probable de la structure des forces (p.70)
1. Le commandement (p.70)
2. Le renseignement et l'acquisition des objectifs (p.71)
3. Les forces d'interdiction (p.71)
4. Le rôle accru et renouvelé des forces de réserve (p.72)
5. Les forces de soutien (p.73)
6. L'importance des systèmes de force (p.73)
C. Les principales évolutions excédant le cadre strictement militaire (p.74)
1. Un commandement très centralisé mais qui n'exclut pas pour autant une autonomie plus grande des unités subordonnées (p.74)
2. Un possible rééquilibrage du rapport des forces en Europe? (p. 75)
3. Un rééquilibrage possible en faveur de la défense? (p.76)
CHAPITRE IV - La guerre électronique (p.79)
A. La recherche électro-magnétique (p.80)
B. La protection électro-magnétique (p.82)
C. Les contre-mesures électroniques (p.83)
CHAPITRE V - Les confrontations aériennes et les nouvelles technologies (p.85)
A. Généralités (p.86)
1. L'importance de la "troisième dimension" (p.86)
2. La détection de la menace et l'alerte (p.87)
3. La confrontation directe entre avions (p.87)
4. La pénétration de l'espace aérien adverse (p.88)
5. La protection des bases aériennes (p.89)
B. Quelques techniques nouvelles (p.90)
1. La furtivité (p.90)
2. L'intégration des moyens de guerre électronique dans la conception même des avions (p.91)
3. Les commandes électriques (p.92)
4. Les matériaux nouveaux (p.92)
5. Des capteurs diversifiés et sophistiqués (p.93)
6. Les capacités des systèmes d'armes et des armements (p.93)
7. Le dialogue entre l'homme et la machine (p.94)
C. Les nouvelles conditions de la guerre aérienne (p.95)
CHAPITRE VI - Les engagements navals et les nouvelles technologies (p.97)
A. Les principales innovations affectant plus particulièrement les données de la stratégie maritime (p.98)
1. Le recours à la propulsion nucléaire (p.98)
2. Les missiles (p.98)
3. Les satellites (p.99)
4. L'optronique, l'électronique et l'informatique (p.99)
5. L'architecture des navires de combat (p.100)
B. L'évolution de la conduite des combats en mer (p.100)
1. La lutte contre les bâtiments de surface (p.101)
2. La troisième dimension (p.101)
3. La lutte anti-sous-marine (p.102)
4. Le problème de l'identification des cibles (p.102)
CHAPITRE VII: Les limites des nouvelles technologies (p.103)
1. Le problème de l'augmentation des coûts et de la diminution corrélative des séries commandées: la menace de "désarmement structurel" (p.104)
2. Les lancinants problèmes de coûts annexes (p.109)
3. Des délais, des coûts et des difficultés de mise au point à ne pas sous-estimer (p.109)
4. Le cycle sans fin de la lutte entre la flèche et la cuirasse (p. 110)
5. Le problème des conditions réelles d'emploi et des désillusions qui peuvent en résulter (p.111)
6. La maintenance et la logistique (p.112)
7. Le facteur humain (p.114)
8. Des exigences industrielles (p.116)
9. Un bouleversement des concepts stratégiques (p.116)
10. Des incidences sur les concepts tactiques (p.118)
11. L'existence d'aléas conceptuels (p.119)
12. Les conséquences des nouvelles technologies dans les conflits périphériques (p.120)
Conclusion (p.122)
Annexes: Quelques exemples de matériels développés pour les armées françaises et recourant aux nouvelles technologies (p.127)
I. Le satellite militaire d'observation Hélios (p.128)
II. L'avion de combat tactique (ACT)
(p.132)
III. Le missile air-air Mica (p.136)
IV. L'avion de patrouille maritime Atlantique II (p.139)
V. Les sous-marins nucléaires d'attaque de type Améthyste (p.141)
VI. Le système informatique de commandement (SIC)
(p.142)
VII. Le système de surveillance du champ de bataille CL 289 (p.146)
VIII. Le système sol-air à moyenne portée (SAMP)
(p.150)