Allez au contenu, Allez à la navigation



Rapport d'information fait au nom de la commission des affaires étrangères sur les perspectives d'avenir du transport aérien militaire

26 janvier 1994 : Fait au nom de la commission des affaires étrangères sur les perspectives d'avenir du transport aérien militaire ( rapport d'information )

 

Rapport d'information n° 272 (1993-1994) de M. Albert VOILQUIN, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 26 janvier 1994

Avertissement : le texte intégral de ce rapport n'est pas disponible en ligne.

Sommaire du rapport

INTRODUCTION (p. 5)
I - LE TRANSPORT AERIEN MILITAIRE : UN OUTIL INDISPENSABLE POUR LA PROJECTION DE FORCES A L'EXTERIEUR (p. 7)
1. Par ses caractéristiques, le transport aérien militaire est le fer de lance de la capacité d'intervention à l'extérieur (p. 7)
2. Compte tenu des missions que la République envisage de confier à nos forces armées, la capacité instantanée de transport à moyenne et longue distance paraît primordiale (p. 8)
II - LES PERSONNELS DU TRANSPORT AERIEN MILITAIRE (p. 11)
1. Les caractéristiques d'emploi des personnels (p. 11)
2. Une gestion des personnels difficile (p. 14)
3. Une instruction parfois problématique (p. 16)
III - LA FLOTTE DU TRANSPORT AERIEN MILITAIRE : DES CHOIX ESSENTIELS A FAIRE AU PLUS VITE (p. 17)
1. Le parc actuel du transport aérien militaire (p. 17)
2. La flotte de longue distance (p. 19)
3. La flotte de moyenne distance (p. 21)
a)
Le C 160 Transall et le C 130 (p. 21)
b)
L'Antonov 77 (p. 22)
c)
L'avion de transport futur européen (ATF)
(p. 22)
c1. Le coût du programme (p. 23)
c2. Les Etats participants (p. 24)
c3. Les obstacles à la réalisation de l'ATF (p. 26)
c4. L'ATF enjeu majeur pour notre industrie de défense et notre indépendance (p. 28)
4. Le nécessaire concours de l'aviation civile (p. 31)
LES CONCLUSIONS DE VOTRE RAPPORTEUR (p. 33)
EXAMEN EN COMMISSION (p. 36)