Allez au contenu, Allez à la navigation

BIDAULT Charles

Ancien sénateur d'Indre-et-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 4 avril 1897
  • Réélu le 7 janvier 1906
  • Fin de mandat le 22 février 1917 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BIDAULT (CHARLES), né le 15 mars 1851 à Bléré (Indre-et-Loire), mort le 22 février 1917 à Paris.

Sénateur d'Indre-et-Loire de 1897 à 1917.

Minotier et propriétaire à Bléré, Charles Bidault sut provoquer autour de sa personne un courant de sympathie dû à la simplicité de ses manières, au bon sens de ses jugements et à la fermeté de sa ligne de conduite.

Ses compatriotes l'avaient porté au conseil municipal, puis à la mairie de Bléré en 1880 et, enfin, au conseil général d'Indre-et-Loire pour le canton de Bléré, la même année.

Il appartenait, en outre, à la Commission départementale de l'instruction publique, était vice-président du comice agricole populaire de l'arrondissement de Tours, présidait la société de secours mutuels de Bléré et la 38e section des « Prévoyants de l'avenir ». Il était membre de la chambre de commerce de Tours depuis 1886.

Sa carrière politique s'était jusque-là accomplie dans son département, lorsqu'un siège de sénateur se trouva vacant en Indre-et-Loire. Il s'agissait de remplacer M. Cordier, sénateur inamovible, décédé le 10 janvier 1897. Charles Bidault ayant fait acte de candidature à l'élection partielle du 4 avril suivant, fut élu avec 354 voix contre 157 à M. Tiphaine, radical et il devait conserver son mandat au renouvellement du 7 janvier 1906, ayant recueilli 528 voix au premier tour de scrutin.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, il appartint à diverses commissions et fut nommé secrétaire de celle des pétitions et de celle d'initiative parlementaire. En 1898, il prit part à la discussion du budget du Ministère de l'agriculture. En 1905, il participa au vote du projet de loi relatif à la répression de la fraude sur les vins ; il présenta, en 1908, le rapport sur le budget des chemins de fer de l'Etat, puis il cessa toute activité, ses forces ayant décliné.

A la séance du 1er mars 1917, le Président Antonin Dubost annonçait son décès au Sénat et prononçait son éloge funèbre, rendant hommage à « l'homme excellent et au bon ouvrier de la République ».

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Charles BIDAULT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 15 mars 1851
Décédé le 22 février 1917
Profession
Propriétaire agricole
Département
Indre-et-Loire
  • Mis à jour le 22 décembre 2014