Allez au contenu, Allez à la navigation

BRUSSET Jean-Baptiste

Ancien sénateur de la Haute-Saône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 4 janvier 1891
  • Fin de mandat le 28 août 1896 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BRUSSET (JEAN-BAPTISTE), né le 7 février 1839 à Charcenne (Haute-Saône), mort le 28 août 1896 au Château de Marnay (Haute-Saône.).

Sénateur de la Haute-Saône de 1891 à 1896.

Neveu de Claude, Joseph, Lambert Brusset qui fut député de la Haute-Saône en 1815, 1824 et 1827 (Voir ROBERT et COUGNY), Jean-Baptiste Brusset, lauréat de la Faculté de droit de Dijon en 1861, se fit recevoir notaire à Besançon en 1876. Sa conscience, son sens du devoir et sa haute compétence en matière notariale lui valurent d'être nommé président de la Chambre des notaires de France.

Il avait débuté dans la politique locale, comme maire de Marnay, puis conseiller général du canton de Marnay en 1875 pour devenir en 1893 vice-président de l'Assemblée départementale.

L'estime dont il était entouré, son intelligence des affaires juridiques et politique le firent désigner comme candidat aux élections sénatoriales du 4 janvier 1891. Il fut élu aisément au premier tour de scrutin, par 749 voix sur 862 suffrages exprimés.

Siégeant à gauche, il appartint à quelques commissions spéciales, fut chargé du secrétariat de la Commission relative aux Conseils de Prud'hommes et présida la Commission relative aux ventes et échanges d'animaux domestiques, en 1895.

Il rapporta en séance publique la proposition de loi ayant pour objet de rectifier et de compléter la loi du 19 février 1889 sur l'attribution des indemnités dues par suite d'assurances (1893).

II ne put donner sa mesure. Il mourut prématurément à 57 ans, avant l'expiration de son mandat, le 28 août 1896, au château de Marnay.

Dans son éloge funèbre, prononcé à la séance du 27 octobre 1896, le Président Emile Loubet rendit hommage à l' « homme modeste, profondément dévoué aux intérêts de son pays et attaché de longue date aux idées républicaines, qui laisse le souvenir d'un excellent collègue. »

Il laissait une étude très approfondie du système des coopératives laitières suisses qui fut à l'origine de la création en France des coopératives laitières, dont il eut ainsi la paternité.

Il était le grand-père de Max Brusset, qui fut conseiller municipal de Paris et conseiller général de la Seine, maire adjoint du premier arrondissement de Paris, maire de Royan pendant 6 ans et député de la Charente-Maritime de 1946 à 1958.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Jean-Baptiste BRUSSET, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 7 mars 1839
Décédé le 28 août 1896
Profession
Notaire
Département
Haute-Saône
  • Mis à jour le 23 août 2014