Allez au contenu, Allez à la navigation

BUHAN Eugène

Ancien sénateur de la Gironde

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 6 janvier 1924
  • Fin de mandat le 9 janvier 1933 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BUHAN (EUGÈNE), né le 29 décembre 1854 à Bordeaux (Gironde), mort le 7 août 1936 à Bordeaux.

Sénateur de la Gironde de 1920 à 1933.

Docteur en droit de la Faculté de Bordeaux, Eugène Buhan, dirigea la maison d'exportation Audinet et Buhan, qui comptait parmi les plus importantes de la place, et s'intéressa activement à toutes les questions économiques relatives à la région bordelaise.

Il siégea au conseil supérieur des colonies et présida la Fédération des syndicats du commerce des vins depuis sa fondation en 1913 jusqu'en 1929. Il fonda en 1921 l'Union de la propriété et du commerce des vins de Bordeaux dont il fut le président de 1921 à 1926.

De 1876 à 1898, il s'était consacré à la Société philomathique et avait été promoteur du premier congrès international d'enseignement technique, industriel et commercial de 1886.

Maire de Gradignan, il se présenta au Sénat au renouvellement du 11 janvier 1920 et fut élu au troisième tour de scrutin, par 498 voix sur 1.282 suffrages exprimés. Il retrouva son siège aux élections du 6 janvier 1924, au troisième tour, par 611 voix sur 1.284 suffrages exprimés. Inscrit au groupe de l'Union républicaine, il appartint à la Commission des douanes, à celle du commerce et de l'industrie, à celle des colonies dont il devint vice-président, à celle de l'Algérie et à celle de l'aéronautique commerciale.

Il se fit entendre en maintes occasions, au cours de discussions parmi lesquelles on doit retenir celles portant sur : les nouvelles ressources fiscales, l'autonomie des ports (1920) ; les denrées alimentaires, le budget de l'exercice 1921, les boissons hygiéniques (1921) ; le transport des produits agricoles, la taxe sur le chiffre d'affaires (1922) ; le budget de l'aéronautique de l'exercice 1925, la créa tion d'une banque d'émission à Madagascar (1924) ; les appellations d'origine, la loi de finances de l'exercice 1928 (1927) ; le sucrage des vins (1929) ; la viticulture et le commerce des vins (1931); la proposition de loi tendant à modifier les droits de douane sur les prunes et les pruneaux (en qualité de rapporteur), la proposition de loi relative à l'élection des membres des tribunaux de commerce (également en qualité de rapporteur) (1932).

Il déposa en outre : un rapport sur une proposition de loi tendant à réprimer la fraude dans le commerce de l'essence de térébenthine (1931) ; sur le projet de loi tendant à assurer la sauvegarde de la production des bananes dans les colonies (1931).

Il ne se représenta pas aux élections du 16 octobre 1932.

Il regagna sa ville de Bordeaux où il mourut quatre ans plus tard, le 7. août 1936. il avait 82 ans.

Engène Buhan était commandeur de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Eugène BUHAN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 29 décembre 1859
Décédé le 7 septembre 1936
Profession
Commerçant
Département
Gironde
  • Mis à jour le 23 octobre 2014