Allez au contenu, Allez à la navigation

CENCELME Charles

Ancien sénateur du Jura

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 7 août 1937 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

CENCELME (CHARLES), né le 19 octobre 1878 à Montureux-lès- Baulay (Haute-Saône), mort le 7 août 1937 à Lons-le-Saunier (Jura).

Sénateur du Jura de 1933 à 1937.

Issu d'une famille jurassienne, Charles Cencelme fit ses études secondaires à Lons-le-Saunier où son père était adjoint au maire, puis à l'Ecole d'agriculture de Rennes. Reçu ingénieur agricole, il revint à Lons-le-Saunier où il fut un des animateurs de la Société de viticulture du Jura dont il assura pendant 25 ans le secrétariat puis la présidence.

Au cours de la guerre 1914-1918, sa brillante conduite lui valut trois citations, la croix de guerre avec palmes et la military-cross.

Vice-président de la Chambre d'agriculture du Jura, conseiller municipal de Lons-le-Saunier, élu conseiller général en 1931, président des groupements radicaux-socialistes de son département, il se présenta aux élections sénatoriales du 16 octobre 1932 (renouvellement du 10 janvier 1933) et fut élu au deuxième tour de scrutin, par 447 voix, sur 828 votants.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, membre de la Commission des mines et de celle de l'armée (1933), de la Commission de l'agriculture et de celle de la réforme de l'Etat (1934), il s'intéressa particulièrement à l'alimentation en eau potable de Lons-le Saunier, et à la défense des intérêts de la viticulture.

Il intervint en outre au cours de la discussion : du projet de loi sur la viticulture et le commerce des vins (1933) ; du projet de loi sur les grands travaux contre le chômage (1934). Au nom de la Commission de l'agriculture, il déposa un rapport sur une proposition de loi concernant l'assainissement du marché des vins (1935), sur le projet de loi ratifiant la convention internationale pour l'unification des méthodes d'analyse des vins dans le commerce international (1936), et il déposa un amendement au projet de loi concernant l'Office national du blé (1936).

Il fut élu maire de Lons-le-Saunier en 1936.

Il mourut en cours de mandat le 7 août 1937, dans sa ville, âgé seulement de 59 ans.

Le Président Jules Jeanneney prononça son éloge funèbre à la séance du Sénat du 16 novembre 1937 : « Ici, Cencelme a conquis vite la place que son mérité lui assurait. Ce mérite s'est attesté dans nos Commissions de l'armée et de l'agriculture où notre collègue apportait, avec son fort bagage de connaissances, sa ténacité courtoise ; à la tribune aussi, où ses interventions, aussi substantielles que brèves, généreuses comme son verbe, et relevées volontiers d'une pointe d'humour, forçaient l'attention. »

Il était Officier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Charles CENCELME, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 19 octobre 1878
Décédé le 7 août 1937
Profession
Ingénieur
Département
Jura
  • Mis à jour le 30 octobre 2014