Allez au contenu, Allez à la navigation

CHOPIN Emile

Ancien sénateur de la Saône-et-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 19 avril 1925
  • Réélu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 26 janvier 1935 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

CHOPIN (EMILE), né le 23 novembre 1869 à Vitry-sur-Loire (Saône-et-Loire), mort le 26 janvier 1935 à Paris.

Sénateur de Saône-et-Loire de 1925 à 1935.

Emile Chopin est resté toute sa vie fidèle à sa « petite patrie », le Charolais, et, plus précisément à Vitry-sur-Loire. Il y exerça jusqu'en 1920 la profession de négociant en vins ; puis il se consacra à la gestion de son exploitation agricole et viticole.

Elu en 1911 conseiller d'arrondissement pour le canton de Bourbon-Lancy, il succède en 1919, au sein de l'assemblée départementale, à Sarrien, avec qui il était lié d'amitié politique et personnelle. Il fit beaucoup pour sa région, qui lui doit des réalisations nombreuses dans les domaines du crédit agricole, de l'électrification, des adductions d'eau.

Emile Chopin se présenta à l'élection partielle organisée le 19 avril 1925 pour pourvoir au remplacement de M. Gerbe, sénateur de Saône-et-Loire, décédé le 18 février de la même année. Il fut élu au deuxième tour de scrutin, obtenant 709 voix sur 1.231 suffrages exprimés, contre 491 à M. Bouissoud, qui l'avait pourtant devancé au premier tour. Il devait conserver son siège aux élections du 9 janvier 1927, où il l'emportait au deuxième tour, en tête de liste, mais pourtant avec une marge assez étroite, puisqu'il obtenait 650 voix, la majorité absolue - requise aux deux premiers tours - étant de 622 suffrages.

Au Luxembourg, Emile Chopin n'intervint guère en séance publique, se consacrant surtout à son travail de commissaire ; il appartint dix ans à la Commission des mines, neuf ans à celle de l'agriculture.

Il mourut à Paris en cours de mandat, le 26 janvier 1935, âgé de 66 ans, mais fut inhumé, conformément à son voeu, dans sa commune de Vitry-sur-Loire, dont il était le maire depuis vingt-six années.

Son éloge funèbre fut prononcé le 29 janvier 1935 par le Président Jules Jeanneney qui rendit hommage à la simplicité de ses manières et à la droiture de ses sentiments. « Nul n'a mis plus d'ardeur à vouloir et rendre meilleures les conditions de la vie rurale : les institutions de crédit agricole de sa région, son réseau d'énergie électrique, d'importantes adductions d'eau l'attestent... »

...« Dès son arrivée parmi nous, chacun avait goûté la simplicité cordiale de ses manières, ainsi que la droiture manifeste de ses sentiments. En lui, la générosité et le libéralisme des idées s'alliaient harmonieusement à la fermeté des convictions. »

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Emile CHOPIN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 23 novembre 1869
Décédé le 26 janvier 1935
Profession
Négociant en vins
Département
Saône-et-Loire
  • Mis à jour le 30 août 2014