Allez au contenu, Allez à la navigation

FEVRE Achille

Ancien sénateur de la Haute-Vienne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Réélu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 21 janvier 1940 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929 , 1930 , 1931 , 1932 , 1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

FÈVRE (ACHILLE, EUGÈNE), né le 7 août 1867 à Limoges (Haute-Vienne), mort le 21 janvier 1940 à Limoges.

Sénateur de la Haute-Vienne de 1927 à 1940.

Achille, Eugène Fèvre était le fils d'un ouvrier céramiste. Après le certificat d'études, suivant les traces de son père, il devint peintre sur porcelaine et devait le rester pendant vingt-cinq ans. Mais en même temps, il s'appliqua avec un grand mérite à compléter son instruction et entra rapidement dans l'action syndicale. Il fut nommé secrétaire de son syndicat, puis conseiller prud'homme. Militant socialiste, il fut ensuite élu conseiller municipal de sa ville natale. En 1906 enfin, il quitta l'atelier pour diriger deux journaux socialistes de sa région. Soutenu par la confiance de ses compatriotes, il fut élu conseiller général de la Haute-Vienne en 1909, et devait le rester jusqu'à sa mort. En 1912, il devint adjoint au maire de Limoges. En 1927, le 9 janvier, il se présenta pour la première fois aux élections sénatoriales et fut élu au premier tour de scrutin, comme socialiste S.F.I.O., avec 323 voix sur 645 suffrages exprimés. En même temps que lui était élu M. Betoulle.

Fréquemment rapporteur de la commission du commerce, il la fit profiter de sa grande expérience et apporta à la matière de l'artisanat une précieuse contribution qui mit en lumière son grand attachement au monde ouvrier et aux populations rurales.

Réélu en 1935, le 20 octobre, au deuxième tour de scrutin par 387 voix sur 651 votants, il fit preuve jusqu'à sa mort d'une très grande assiduité aux séances du Sénat.

De 1927 à 1937, il prit part à bien des discussions par exemple sur l'extension du bénéfice des assurances sociales aux métayers, les billets de fonds de commerce, l'insuffisance des constructions d'écoles publiques risquant de profiter aux écoles libres, l'électrification des campagnes, la propriété commerciale. Il fut élu secrétaire du Sénat en 1935 et réélu jusqu'en 1938.

Il devait mourir à Limoges le 21 janvier 1940 des suites d'une opération chirurgicale, à l'âge de 73 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Achille FEVRE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 7 août 1867
Décédé le 21 janvier 1940
Profession
Peintre sur porcelaine
Département
Haute-Vienne
  • Mis à jour le 22 septembre 2014