Allez au contenu, Allez à la navigation

FONTANILLE René

Ancien sénateur du Lot

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 6 janvier 1924
  • Réélu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 19 juin 1941 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

FONTANILLE (RENÉ), né le 21 novembre 1858 à Saint-Projet (Lot).

Sénateur du Lot de 1920 à 1941.

Fils d'Antoine Fontanille, marchand de bestiaux, René Fontanille est né à Saint-Projet, petit village du Lot situé à quelques kilomètres à l'est de Gourdon. Ayant obtenu son diplôme de docteur en médecine, il s'établit dans son village natal.

Le 18 mai 1884, à l'âge de 25 ans, le docteur Fontanille était élu maire de Saint-Projet ; il eut ainsi la double joie d'être l'un des plus jeunes maires de France et d'inaugurer la nouvelle loi municipale du 5 avril 1884. Il sera constamment réélu maire de son village.

Ses qualités d'administrateur lui valent d'accéder le 28 juillet 1907 au Conseil général du Lot où il représente le canton de Gourdon. Il resta membre de l'assemblée départementale, dont il devint le vice-président, jusqu'au 10 octobre 1937, date à laquelle il décida, en raison de son âge, de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat.

Les qualités qu'il déploya, tant dans ses fonctions de maire que dans celles de conseiller général, jointes à sa grande connaissance des questions administratives, le désignaient pour la Haute Assemblée : aux élections du 11 janvier 1920, il est élu au premier tour, par 356 voix sur 593 suffrages exprimés. Il a pour collègues Joseph Loubet et Anatole de Monzie. Le département du Lot lui gardant toute sa confiance, c'est au premier tour qu'il est réélu, le 6 janvier 1924, par 473 voix sur 574 suffrages exprimés et le 10 janvier 1933, par 505 voix sur 581 suffrages exprimés.

Il s'inscrivit dès le début de son mandat au groupe de la gauche démocratique radicale et radicale-socialiste.

Sa profession de docteur en médecine le fit désigner tout naturellement pour la commission de l'hygiène, de l'assistance et de la prévoyance sociales. Mais, dès 1925, sa connaissance des problèmes de la paysannerie avec laquelle, en qualité de « médecin de campagne », il était constamment en contact, le fit nommer membre de la commission de l'agriculture. C'est au sein de cette commission - dont il ne cessa de faire partie- qu'il déploya l'essentiel de ses activités.

Le 10 juillet 1940, au Congrès de Vichy, il vota en faveur des pouvoirs constituants demandés par le maréchal Pétain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

FONTANILLE (René)

Né le 21 novembre 1858 à Saint-Projet (Lot)

Décédé le 19 juin 1941 à Saint-Projet

Sénateur du Lot de 1920 à 1941

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome V, p. 1710)

René Fontanille se prononce, le 10 juillet 1940, en faveur de la révision constitutionnelle. Il disparaît le 19 juin 1941, à l'âge de 82 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. René FONTANILLE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 21 novembre 1858
Décédé le 19 juin 1941
Profession
Médecin
Département
Lot
  • Mis à jour le 02 octobre 2014