Allez au contenu, Allez à la navigation

GRIMAUD Joseph

Ancien sénateur des Hautes-Alpes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 août 1896
  • Réélu le 4 janvier 1903
  • Fin de mandat le 6 janvier 1912 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

GRIMAUD (JOSEPH), député de 1886 à 1889, né aux Costes (Hautes-Alpes) le 9 avril 1836, maire de Saint-Bonnet (Hautes-Alpes), fut désigné comme candidat républicain opportuniste dans les Hautes-Alpes, lors de l'élection partielle motivée par le décès de M. Ferrary, et fut élu député de ce département, le 28 novembre 1886, par 13,238 voix (24,030 votants, 31,209 inscrits), contre 10,395 voix à M. Euzière, républicain radical. Il prit place à la gauche modérée, soutint les ministères Rouvier et Tirard, et se prononça à la fin de la législature, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (11 février 1889), pour l'ajournement indéfini de la révision de la Constitution, pour les poursuites contre trois députés membres de la Ligue des patriotes, pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour les poursuites contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

GRIMAUD (JOSEPH), né le 9 avril 1836 aux Costes (Hautes-Alpes), mort le 20 juin 1914.

Député des Hautes-Alpes de 1886 à 1889.

Sénateur des Hautes-Alpes de 1896 à 1912.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 259.)

Joseph Grimaud est élu sénateur le 9 août 1896 en remplacement de feu Xavier Blanc par 283 voix sur 438 votants et réélu le 4 janvier 1903 au premier tour par 177 voix sur 339 votants. Il ne se représente pas en 1912.

Inscrit au groupe de la gauche républicaine, il est nommé membre de la commission des chemins de fer le 17 janvier 1899. Le 1er mars 1899, il vote pour le projet de loi de dessaisissement et pendant son mandat il se prononce pour la limitation des débits, pour la progression de l'enregistrement et pour la limitation des retraites.

Propriétaire agriculteur, il a été président de la société d'agriculture des Hautes-Alpes et de la société d'élevage de Champsaur. Maire de Saint-Bonnet, conseiller général, il était chevalier de la Légion d'honneur, chevalier du Mérite agricole.

Il mourut le 20 juin 1914 à l'âge de 78 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph GRIMAUD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 9 avril 1836
Décédé le 20 juin 1914
Profession
Propriétaire
Département
Hautes-Alpes
  • Mis à jour le 02 septembre 2014