Allez au contenu, Allez à la navigation

HOUSSARD Georges

Ancien sénateur d'Indre-et-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Fin de mandat le 4 janvier 1879 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

HOUSSARD (GEORGES-EUGÈNE), député au Corps législatif de 1868 à 1870, représentant en 1871 et sénateur de 1876 à 1879, né à Cerelles (Indre-et-Loire) le 28 octobre 1814, mort le 7 juin 1885, avocat, s'occupa surtout d'agriculture, devint maire de Chanceaux et de Sonzay et conseiller général d'Indre-et-Loire. Porté par un groupe de citoyens indépendants, il échoua, le 1er juin 1863, comme candidat d'opposition au Corps législatif, dans la 1re circonscription d'Indre-et-Loire, avec 4,543 voix contre 11,169 à l'élu officiel, M. Gouin, et 4,082 à M. Rivière, autre candidat d'opposition. Mais M. Gouin ayant été nommé sénateur, M. Houssard fut élu, dans la même circonscription, le 4 janvier 1868, au second tour de scrutin, par 10,980 voix (18,657 votants, 26,753 inscrits), contre 7,625 à M. Gouin fils. Réélu aux élections générales du 24 mai de l'année suivante, par 19,010 voix (27,425 votants, 36,614 inscrits), contre 7,169 à M. Rivière, il prit place dans le tiers-parti et vota la demande d'interpellation des 116. Les électeurs d'Indre-et-Loire l'élurent représentant à l'Assemblée nationale, le 8 février 1871, le 1er sur 6, avec 64,283 voix (73,000 votants, 96,790 inscrits) ; il fit successivement partie du groupe Casimir Périer et du groupe Wallon, et vota tantôt avec le centre droit, tantôt avec le centre gauche, pour la paix, pour les prières publiques, pour l'abrogation des lois d'exil, pour la prorogation des pouvoirs du Maréchal, pour la loi des maires, pour le ministère de Broglie, pour l'amendement Wallon, pour les lois constitutionnelles, contre l'amendement Barthe, contre le retour à Paris, contre le 24 mai, contre la démission de Thiers, contre la dissolution, contre l'amendement Pascal Duprat. En 1873, il fit à la tribune une déclaration formelle en faveur d'un gouvernement issu de la souveraineté nationale. Porté, aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, sur la liste conservatrice, il fut élu sénateur d'Indre-et-Loire par 184 voix sur 335 votants, et vota à la Chambre haute avec le centre constitutionnel ; il échoua au renouvellement triennal du 5 janvier 1879, avec 113 voix sur 334 votants, et rentra dans la vie privée.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Georges HOUSSARD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 28 octobre 1814
Décédé le 7 juin 1885
Profession
Avocat
Département
Indre-et-Loire
  • Mis à jour le 21 octobre 2014