Allez au contenu, Allez à la navigation

LECULIER Henri

Ancien sénateur du Jura

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1937
  • Fin de mandat le 31 décembre 1941

Extraits de la table nominative :

1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

LÉCULIER (HENRI), né le 23 juillet 1874 à Champrougier (Jura).

Député du Jura de 1932 à 1936.

Sénateur du Jura de 1937 à 1941.

Henri Léculier fait ses études au lycée de Dijon puis à la Faculté de médecine de Paris où il obtient son doctorat.

Maire de Champrougier, il se présente aux élections législatives du 8 mai 1932 et est élu au deuxième tour de scrutin par 6.389 voix contre 6.334 à De Haut, sur 12.916 votants. Non réélu en 1936, il pose sa candidature aux élections sénatoriales du 7 novembre 1937. Il est élu au deuxième tour de scrutin par 425 voix contre 413 à Grandmottet, sur 840 votants.

Tant à la Chambre des députés qu'au Sénat, où il est inscrit au groupe de la gauche démocratique, Henri Léculier s'intéresse aux questions économiques, agricoles et douanières. Il a ainsi tout naturellement sa place au sein de la commission des douanes et des conventions commerciales et de la commission de l'agriculture. Il est aussi membre de la commission des postes, télégraphes et téléphones et de la commission de l'hygiène et de la prévoyance sociales. Parmi les diverses propositions de loi qu'il dépose il convient de noter un texte tendant à rendre obligatoire la vaccination antidiphtérique.

Il établit de nombreux rapports sur des projets et propositions de loi tendant à organiser et à assainir les marchés de la viande, du lait et des produits résineux, à faciliter l'organisation corporative et les ententes professionnelles des marchés du lait, à réglementer la vente du lait écrémé.

Il dépose également un rapport sur sa proposition de résolution tendant à inviter le gouvernement à prendre d'urgence les mesures nécessaires à la sauvegarde des intérêts de la production fromagère et, en particulier, de la production française de gruyère.

Henri Léculier était président de la chambre d'agriculture du Jura et du syndicat national des producteurs français de gruyère.

Il était chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Instruction publique, chevalier du Mérite agricole.

Le 10 juillet 1940, au Congrès de Vichy, il vota pour les pouvoirs constitutionnels.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

LÉCULIER (Henri)

Né le 23 juillet 1874 à Champrougier (Jura)

Décédé le 2 juin 1949 à Champrougier

Député du Jura de 1932 à 1936

Sénateur du Jura de 1937 à 1941

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, p. 2198)

Pendant la guerre, Henri Léculier décide de se tenir à l'écart de toutes les affaires publiques. Par décision du 25 mai 1945, le Jury d'honneur le relève de l'inéligibilité qui le frappait en raison de son vote du 10 juillet 1940, favorable au projet de loi constitutionnelle.

Il reprend alors ses fonctions de maire de Champrougier jusqu'en décembre 1946 lorsqu'il démissionne de son mandat à la suite d'une défaillance cardiaque.

En février 1946 il est élu président de l'office agricole départemental.

Il meurt le 4 juin 1949 dans son Jura natal.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Henri LECULIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 23 juillet 1874
Décédé le 2 juin 1949
Profession
Médecin
Département
Jura
  • Mis à jour le 22 novembre 2014