Allez au contenu, Allez à la navigation

MASCURAUD Alfred

Ancien sénateur de la Seine

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 15 janvier 1905
  • Réélu le 3 janvier 1909
  • Réélu le 11 janvier 1920
  • Fin de mandat le 27 octobre 1926 ( Décédé )

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

MASCURAUD (ALFRED), né le 18 octobre 1848 à Paris, mort le 27 octobre 1926 à Paris.

Sénateur de la Seine de 1905 à 1926.

Parisien de naissance, Alfred Mascuraud prit part en 1870-1871 à la défense de la capitale avec le 3e bataillon des mobiles de la Seine. En 1871, il remplaça son père à la tête d'une fabrique de bijoux de fantaisie qu'il avait créée. Préoccupé des intérêts généraux de cette branche d'industrie, il fonda en 1873 la chambre syndicale de la bijouterie fantaisie, dont il fut secrétaire puis vice-président et président jusqu'en 1902. Il créa aussi ' une école professionnelle de la bijouterie destinée à faciliter l'apprentissage du personnel ouvrier. Membre de la commission supérieure des expositions, du conseil de direction du comité français des expositions à l'étranger, président du conseil des prud'hommes de la Seine, Alfred Mascuraud, lors de la création des conseils du travail sous le ministère Waldeck-Rousseau (1898-1902), fut choisi pour sa compétence dans toutes les questions industrielles et ouvrières comme membre du conseil des métaux, Il fit aussi partie du conseil supérieur de l'enseignement technique, du conseil d'administration de l'office national du commerce extérieur et du comité consultatif des chemins de fer.

Enfin, il fut le président fondateur du comité préparatoire des élections consulaires.

Tout en consacrant ainsi une partie de son activité aux questions économiques, Alfred Mascuraud prit part, en même temps, aux luttes politiques. Président d'un des comités républicains du IIIe arrondissement de Paris, il combattit énergiquement la candidature du général Boulanger qui, en 1887, ne fut en minorité que dans cette partie de la capitale. Il mit son influence au service des candidats républicains dans les diverses élections législatives ou sénatoriales.

En 1898, pour combattre le parti nationaliste, il fonda le comité républicain du commerce, de l'industrie et de l'agriculture. Ce groupement, sous son impulsion, prit une importance considérable et s'intéressa non seulement à la politique intérieure mais encore aux relations de la France avec les nations voisines. Par ses efforts et par son action, son président contribua aux rapprochements franco-italien et franco-anglais.

Très attaqué par les adversaires de la République à cause de l'appui qu'il prêtait à la politique des cabinets Waldeck-Rousseau et Combes, Alfred Mascuraud fut désigné, lors de l'enquête parlementaire ouverte à propos de l'affaire dite « du million des Chartreux » comme étant l'X mystérieux qui aurait essayé d'entamer des négociations avec ces religieux en vue de leur maintien en France. Le rapport de Flandin, député de l'Yonne, membre de l'opposition, fit justice de cette allégation.

Il se présenta aux élections sénatoriales en 1905. Il fut élu sénateur de la Seine le 15 janvier, en remplacement de Hervé de Saisy, sénateur inamovible décédé le 2 septembre 1904. Il l'emporta au troisième tour de scrutin par 469 voix sur 858 votants contre 347 à Caron et 30 à Thomas.

Il fut membre de la commission du commerce et devint vice-président de la commission des douanes. Il intervint quelquefois dans les discussions d'ordre commercial et industriel.

Alfred Mascuraud mourut à Paris le 27 octobre 1926, à l'âge de 78 ans.

Il était officier de la Légion d'honneur, officier de l'Instruction publique, commandeur de la Couronne d'Italie et décoré de divers autres ordres.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Alfred MASCURAUD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 18 octobre 1848
Décédé le 27 octobre 1926
Profession
Bijoutier
Département
Seine
  • Mis à jour le 21 décembre 2014