Allez au contenu, Allez à la navigation

MATHEY Alfred

Ancien sénateur de la Saône-et-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 5 janvier 1879
  • Réélu le 8 janvier 1882
  • Réélu le 4 janvier 1891
  • Fin de mandat le 25 juin 1892 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

MATHEY (RENÉ-CHARLES-ALFRED), membre du Sénat, né à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) le 23 septembre 1819, fils du précédent, étudia le droit à Paris et s'inscrivit au barreau. Rédacteur au National (1846), et d'opinions républicaines modérées, il devint, après février 1848, capitaine d'artillerie de la garde nationale, et préfet des Ardennes sous la dictature de Cavaignac. Il quitta ce poste en 1849, et vécut, sous l'Empire, en dehors des affaires publiques, s'occupant spécialement de viticulture. Membre (1871-1885) et président (1883-1886) du conseil général de Saône-et-Loire, pour le canton de Saint- Gengoux-le-Royal, maire d'Ameugny (1871), il fut élu, le 5 janvier 1879, sénateur de Saône-et-Loire, le 1er sur 2, par 641 voix (675 votants). Il remplaçait M. Rolland décédé; il fut encore réélu, au renouvellement triennal du 8 janvier 1892, par 649 voix sur 679 votants. M. Alfred Mathey siégea dans le groupe de la gauche républicaine, et opina avec la majorité, pour l'article 7, pour les lois Ferry, pour la réforme du personnel judiciaire, pour le divorce, pour les crédits de l'expédition du Tonkin, pour les ministères opportunistes, pour l'expulsion des princes, pour la nouvelle loi militaire, et, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

MATHEY (RENÉ, CHARLES, Alfred), né le 23 septembre 1819 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), mort le 25 juin 1892 à Ameugny (Saône-et-Loire).

Sénateur de Saône-et-Loire de 1879 à 1892.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 308.)

Alfred Mathey fut élu pour la troisième fois sénateur le 4 janvier 1891, par 988 voix sur 1.322 votants. Il mourut en cours de mandat, le 25 juin 1892, à l'âge de 73 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Alfred MATHEY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 23 septembre 1819
Décédé le 25 juin 1892
Profession
Avocat
Département
Saône-et-Loire
  • Mis à jour le 02 septembre 2014