Allez au contenu, Allez à la navigation

NEGRE Louis

Ancien sénateur de l'Hérault

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 7 janvier 1906
  • Fin de mandat le 10 janvier 1920 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

NÈGRE (PIERRE, MARIE, Louis), né le 13 mai 1854 à Montpellier (Hérault).

Sénateur de l'Hérault de 1906 à 1920.

Ayant achevé ses études de droit en 1880, Louis Nègre s'inscrit au barreau de la cour d'appel de Montpellier ; très jeune encore, il sera choisi par ses pairs comme bâtonnier de l'ordre des avocats.

Assez tôt, dès 1892, année où il est élu conseiller général pour le canton de Natelles, il songe à la politique. Mais il a déjà 56 ans quand une occasion s'offre de devenir sénateur, au renouvellement du 7 janvier 1906. Il passe facilement, dès le premier tour, croyant être élu pour 9 ans, mais l'étant en fait pour 14. C'est qu'il appartenait à la série B, laquelle devait être renouvelée en 1915 et dont les pouvoirs, du fait de la guerre, furent prorogés par la loi du 25 décembre 1914.

Au Sénat, il s'inscrivit au groupe de la gauche démocratique, où il fit partie notamment des commissions des douanes, de l'agriculture et des finances ; ses goûts le porteront d'abord vers les problèmes agricoles, particulièrement vers ceux qui se posaient à l'Hérault. Ainsi, de 1906 à 1910, l'entendit-on parler surtout de la circulation des alcools, de la réparation des dommages que les inondations avaient causés aux vignobles, de l'organisation de la sériciculture, des droits de douane sur les levures de distillerie, de difficultés propres à Montpellier, etc..

Toutefois, les années passent, on le voit paraître, surtout à partir de 1913, beaucoup plus éclectique, s'intéressant successivement à des sujets divers, tels que la constitution en université des écoles d'enseignement supérieur d'Alger, le recrutement de l'armée active, la durée du service militaire, diverses dispositions légales relatives au mariage, la taxation des denrées alimentaires en 1916, l'admission d'urgence des malades dans les hôpitaux, etc..

En 1920, Louis Nègre renonça à se représenter. Il retrouva alors son cabinet d'avocat à Montpellier.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

NÈGRE (Pierre, Marie, Louis)

Né le 13 mai 1854 à Montpellier (Hérault)

Décédé le 22 décembre 1943 à Montpellier

Sénateur de l'Hérault de 1906 à 1920

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires 1889-1940, Tome VII, p. 2557)

Louis Nègre meurt le 22 décembre 1943 à Montpellier.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis NEGRE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 13 mai 1854
Profession
Avocat
Département
Hérault
  • Mis à jour le 20 décembre 2014