Allez au contenu, Allez à la navigation

PEAUDECERF Valentin

Ancien sénateur du Cher

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 25 janvier 1885
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Fin de mandat le 3 janvier 1903 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896 , 1897 , 1898 , 1899 , 1900 , 1901

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

PEAUDECERF (VALENTIN-JACQUES), membre du Sénat, né à Bourges (Cher le 31 août 1835), débuta sous l'Empire comme vérificateur des poids et mesures dans le département du Cher : il manifestait alors des opinions bonapartistes, et il mena, en 1870, une ardente campagne plébiscitaire. Rallié, après le 4 septembre 1870, au gouvernement de la République, il sollicita et obtint (1878), grâce à l'influence de son cousin, M. Henri Brisson, le poste de conseiller de préfecture du Cher. Promu secrétaire général du même département en 1880, chevalier de la Légion d'honneur, il prêta le concours le plus dévoué à la politique opportuniste et aux intérêts électoraux de M. Brisson, fut nommé préfet de l'Indre, et se présenta, le 6 janvier 1885, comme candidat aux élections sénatoriales dans le Cher : il fut élu, au second tour de scrutin, par 374 voix (710 votants), M. Valentin Peaudecerf siégea dans les rangs de la gauche du Sénat. Il prit quelquefois la parole sur des questions administratives, sur le code rural, et vota pour l'expulsion des princes, pour la nouvelle loi militaire, et, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

PEAUDECERF (VALENTIN, JACQUES), né le 31 août 1835 à Bourges (Cher), mort le 6 février 1915 à Saint-Martin-d'Auxigny (Cher).

Sénateur du Cher de 1885 à 1903.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 565.)

Réélu en 1894, au second tour, par 520 voix sur 715 suffrages exprimés, inscrit comme indépendant, Valentin Peaudecerf se tint, durant les neuf années de son dernier mandat, sur une prudente réserve. En dehors d'un rapport sur le projet de code rural déposé le 1er avril 1898, il se borne à transmettre au Sénat diverses pétitions d'origine locale (greffiers de justice de Bourges ; section ouvrière du Cher à l'Exposition universelle (1898) ; agents généraux composant l'union syndicale des assureurs du Cher ; 302e section des prévoyants de l'avenir, etc...).

Il ne se représente pas aux élections du 4 janvier 1903 et meurt à Saint-Martin-d'Auxigny le 6 février 1915, à l'âge de 79 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Valentin PEAUDECERF, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 31 août 1835
Décédé le 6 février 1915
Profession
Vérificateur des poids et mesures
Département
Cher
  • Mis à jour le 17 septembre 2014