Allez au contenu, Allez à la navigation

BARRET Charles

Ancien sénateur de la Haute-Marne

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Réélu le 18 mai 1952
  • Fin de mandat le 31 mai 1954 (Décédé)

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952 , 1953 , 1954

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BARRET (Charles)

Né le 13 juillet 1898 à Rolampont (Haute-Marne)

Décédé le 31 mai 1954 à Rolampont

Sénateur de Haute-Marne de 1948 à 1954

Après avoir obtenu un double baccalauréat - Lettres et Sciences - au lycée de Chaumont, Charles Barret est mobilisé et prend part à la grande guerre où sa brillante conduite au feu lui vaut d'être décoré de la Croix de guerre 1914-1918.

Après sa démobilisation, il passe le concours des écoles nationales vétérinaires et sort diplômé de l'école d'Alfort en 1920.

Il retourne alors s'installer dans son pays natal et y commence une longue carrière vouée au service de ses concitoyens.

Mais son esprit reste tourné vers la recherche scientifique et la prophylaxie des épidémies qui ravagent le cheptel français. En 1927, il soutient devant la faculté de médecine de Paris une thèse remarquée de médecine vétérinaire.

Mobilisé en 1939-1940 comme capitaine de réserve, il est profondément atteint par la défaite de l'armée française et participe avec ardeur à la lutte pour la libération du pays en 1944-1945.

Sa brillante conduite au sein des forces françaises combattantes (Croix de guerre 1945) lui vaut tout d'abord d'être élu par ses concitoyens conseiller municipal de Rolampont, puis conseiller général de Neuilly-Lévêque. En 1948, il est, au deuxième tour, élu sénateur de la Haute-Marne avec 364 voix sur 747 suffrages exprimés sur la liste du Rassemblement du Peuple Français qui remporte les deux sièges à pourvoir.

Au Conseil de la République, il rejoint le groupe des Républicains indépendants et siège aux commissions de la production industrielle, et du ravitaillement. En 1952, il abandonne cette dernière pour la Commission de la Défense nationale.

Homme de dossier plus qu'orateur, il consacre l'essentiel de son activité parlementaire aux travaux des commissions plutôt qu'aux interventions en séance publique.

Rapporteur par deux fois (1950 et 1951) de la Commission du ravitaillement sur le statut des professionnels du bétail, et la protection des appellations d'origine, il dépose en 1952 une proposition de résolution visant à améliorer les conditions de circulation ferroviaire des officiers de réserve.

Nommé secrétaire du Conseil de la République en 1954, il intervient deux fois au cours de cette année en faveur de la constitution en France de réserves de plasma sanguin.

La maladie l'emporte le 31 mai 1954.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Charles BARRET,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Indépendants
Etat-civil
Né le 13 juillet 1898
Décédé le 31 mai 1954
Profession
Vétérinaire
Département
Haute-Marne