Allez au contenu, Allez à la navigation

BRISSET Alice

Ancien sénateur élu(e) par l'Assemblée Nationale

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elue le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BRISSET (Alice)

Née le 15 avril 1894 à Paris

Décédée le 19 novembre 1974 à Bagneux (Hauts-de-Seine)

Conseiller de la République élue par l'Assemblée nationale de 1946 à 1948

Apprentie-teinturière en 1906, Alice Brisset participe en 1917 à la grève des midinettes, hostiles à la dégradation de leurs conditions de travail engendrée par la guerre.

Membre du Parti Communiste depuis le Congrès de Tours, elle est en 1923 et 1924 secrétaire de la Fédération communiste de la Seine-et-Oise. Elle siège à la commission exécutive de la Fédération du textile en 1926, et collabore à la rédaction de l'Humanité.

Repliée dans l'Indre durant l'occupation, elle participe à la Résistance, et siège au comité de libération de Chateauroux.

Elle participe, après-guerre, à la fondation de l'Union des femmes françaises.

Elle est secrétaire de la Fédération de l'habillement CGT lorsqu'elle est nommée au Conseil de la République par l'Assemblée nationale parmi les représentants du groupe communiste.

Durant son bref mandat parlementaire, elle siège à la Commission du travail et de la sécurité sociale, et, de février à juin 1947, à la Commission des finances.

Ses interventions portent essentiellement sur les questions sociales ; ainsi prend-t-elle part en 1947 aux discussions sur l'organisation administrative de la sécurité sociale, la législation économique, les indemnités pour charges de famille, l'allocation temporaire aux vieillards, projet sur lequel elle donne l'avis de la Commission du travail, et la protection de la liberté du travail.

Elle dépose également une proposition de résolution tendant à faire cesser les poursuites engagées à l'occasion des mouvements de grève.

Elle dépose le 17 juin 1948, avec ses collègues du groupe communiste, une motion relative à un conflit social intervenu à Clermont-Ferrand ; sa demande de discussion immédiate, examinée en séance publique le même jour, est rejetée.

Elle intervient également sur les loyers, le redressement économique et financier, et la reconduction de l'allocation temporaire aux vieux.

Après son mandat parlementaire, Alice Brisset siège au Conseil économique (1950-1952), et au Conseil des prud'hommes de la Seine. Elle est élue de 1960 à 1970 au conseil municipal de Bagneux.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de Mme Alice BRISSET,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Née le 15 avril 1894
Décédée le 19 novembre 1974
Profession
Teinturière
Département
élu(e) par l'Assemblée Nationale