Allez au contenu, Allez à la navigation

FILLON René

Ancien sénateur du Soudan

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 19 juin 1955
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

FILLON (René)

Né le 15 novembre 1904 à Alès (Gard)

Décédé le 27 août 1978 à Clamart (Hauts-de-Seine)

Sénateur du Soudan de 1955 à 1958

Lorsque René Fillon se présente au Conseil de la République, pour les élections du 19 juin 1955, dans la première section du Soudan, il a accompli une très brillante carrière d'homme d'affaires au sein de la banque Rothschild. Entré dans ce prestigieux établissement en 1932, après l'obtention d'une agrégation ès lettres, il en devient fondé de pouvoir, puis directeur général.

Il siège également aux conseils d'administration de nombreuses sociétés, parmi lesquelles la Compagnie française des minerais d'uranium, la Compagnie française d'investissements immobiliers, la Société minière de Penarroya, les sociétés Le Nickel, Imétal, Péchiney-Ugine-Kuhlmann, Les grands travaux de Marseille, ainsi que la Compagnie des mines d'uranium de Franceville, la Société générale des minerais de Belgique, et la Société des mines du Niger.

Élu à l'Assemblée de l'Union française en 1952, il devient en 1955 Conseiller de la République du Soudan, en obtenant quinze des vingt-deux suffrages exprimés.

Il rejoint alors le groupe du Rassemblement d'Outre-Mer, et siège à la Commission des affaires économiques, et à celle des finances.

Au nom de cette dernière, il s'exprime sur le projet de budget pour 1957 des affaires marocaines et tunisiennes (1956), ainsi que sur la définition des services de l'État dans les territoires d'outre-mer, et l'organisation des services publics dans les territoires d'outre-mer (1957).

Les 2 et 3 juin 1958, il se prononce en faveur des pleins pouvoirs, et de la révision constitutionnelle.

Note de la division des Archives du Sénat :

Le mandat sénatorial de René Fillon cesse le 15 juillet 1959, en application de l'ordonnance n° 58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics. Président de la Compagnie française de minerais d'uranium depuis deux ans, René Fillon, qui occupera cette fonction jusqu'en 1973, est nommé membre du Conseil économique et social, au titre des personnalités qualifiées pour leur connaissance des problèmes économiques et sociaux d'outre-mer (1959-1969).

En 1966, il est nommé président de la Compagnie d'investissements français immobiliers (jusqu'en 1973), et vice-président de la Société minière et métallurgique de Peñarroya (jusqu'en 1974).

Lorsque cessent ses responsabilités au Conseil économique et social, il est nommé président-directeur général de la Compagnie des mines d'uranium de Bakouma (1969-1974), puis administrateur de la société Imétal (1971-1975). Il exerce jusqu'à sa mort les responsabilités d'administrateur de la Banque Rothschild (à partir de 1968), et d'administrateur de la société Pechiney Ugine Kuhlmann (à partir de 1971).

Il était officier de la Légion d'honneur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. René FILLON,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Sociaux
Etat-civil
Né le 15 novembre 1904
Décédé le 27 août 1978
Profession
Agrégé de l'Université
Département
Soudan